mercredi 18 avril 2012

Alexandre Pesenti, sprinteur

Alexandre Pesenti - Sprinteur

Je m’appelle Alexandre Pesenti, j’ai 18ans, je pèse 90kg pour 1m86. Originaire de Narbonne, j’habite Montpellier. J’étudie à la fac de sport. Je suis en STAPS, option athlétisme… et je suis un athlète, un sprinteur.

J'ai commencé l'athlétisme à l’âge de 6 ans. J'en ai fait jusqu'à l’âge de 12ans, sans vraiment me spécialiser, même si j'avais une préférence pour le triple saut et le sprint. Je suis ensuite passé par le vélo de route, puis spécialisé en vélo de piste. Le côté sprint reprenait le dessus…
Pendant ce temps, je faisais également de la boxe anglaise et c'est à partir de là que j'ai commencé la musculation. J'ai donc du arrêter le vélo car trop lourd et, mon club de boxe tombant à l'abandon, je suis retourné à mes premiers amours : l'athlétisme et plus précisément le sprint.


Alexandre au 60m en salle

Pour cette année, la saison hivernale (saison en salle) s'est terminée il y a 1 mois. Une bonne saison pour moi, avec une qualification pour les championnats de France en entrant dans le top 24 français junior sur 60m . Mon record cette saison sur 60m est de 7sec11 et nous préparons maintenant la saison estivale où je vais principalement courir le 200m sur lequel je suis assez à l'aise grâce à ma taille. La saison commence vers début mai.

J'ai environ entre 3 et 5 entraînements d'athlétisme par semaine. Nous avons préparé, ces dernières semaines, ma caisse avec des exercices lactiques, du fond sur 300-400m pour bien tenir et ne pas craquer sur 200m. J'ai entre 1 et 2 séances de musculation des jambes par semaine, au début, à base de 10 reps puis jusqu'à 3 séances au fil des semaines pour la force avec également des exercices stato-dynamiques. Pour le reste du corps, c'est moi qui le gère, je vais à la salle environ 4 ou 5 fois par semaine, je travaille en split /half-body. Je fais de bon gros repas, je suis un amoureux de la bouffe. J'ai la chance de pourvoir manger ce que je veux sans me priver et sans grossir à vue d'oeil. J'ai faim toutes les deux heures en moyenne. Je ne grignote pas par contre.


Alexandre - 18 ans 1m86 90kg

Je ne suis jamais vraiment stressé avant une compétition, c'est une qualité selon son entraîneur mais il faut savoir aussi avant la course s'énerver et rentrer dedans pour ne pas passer à côté. J'écoute de la musique l'heure avant mon échauffement ainsi que pendant mon footing et après ça devient trop nerveux pour garder des écouteurs en place :-)))

La fac de sport est un avantage pour faire du sport car déjà on est entre sportifs. On nous fait toucher un peu à tous les sports même si nous avons notre sport principal et surtout nous avons beaucoup de temps libre, heureusement sinon je ne pourrais jamais faire tout ce que je fais. Néanmoins ce n'est pas ce qu'on croit, il y a de la matière à étudier !

Mes ambitions sportives et professionnelles se rejoindront peut être ! Car j'ai pris l'option entraîneur/coach sportif comme poursuite d'études alors on verra bien comment ça évolue !


Alexandre à chaud après la séance

Concernant la morphologie du sprinteur, c'est exact il faut être bien sec. En compétition, avec mes 90 kilos, je passe souvent pour le lanceur de poids du club mais je ne suis pas gras (je pense) et je vais plus vite que certains bien plus minces apparement. Néanmoins j'ai séché pour les championnats de France en passant de 92 à 89 kilos mais j'étais assurément le plus lourd d'au moins 10 kilos ! J'ai pris beaucoup de poids cette année et j'espère que tout se passera bien sur 200m .

Merci à toi Grégory, à bientôt !

Alexandre Pesenti – 18 ans – Montpellier

Pour contacter Alexandre : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire