samedi 14 avril 2012

Sport et allergie

Je hais les pollens !

Les pollens explosent depuis un mois ! Je suis malade...


Rhinite, asthme, conjonctivite, nez bouché la nuit, éternuements, sinusite, fatigue, maux de tête… Tout ce qu’il faut pour laisser tomber un entraînement et passer à côté d’un objectif !


Quand on fait du sport, on peut, au maximum de l’effort, être amené à ventiler 10 à 15 fois plus d’air, donc le sportif respire 10 à 15 fois plus de pollens. C’est énorme d’autant que ces pollens sont souvent pollués par les gaz d’échappement, les fumées d’usine,…


Voici quelques conseils pour les sportifs, comme moi, allergiques aux pollens et graminées :
. Ne pas attendre d’avoir le nez et/ou les bronches et/ou les yeux explosés, dès les tous premiers symptômes (et même avant si on sait qu’arrivent bientôt le ou les pollens ou graminées auxquels on est allergique), consulter son médecin traitant qui délivrera une ordonnance appropriée
· Se laver les cheveux juste avant le coucher car ce sont des réservoirs de pollens
· Laver tous les jours la taie d’oreiller car c’est un réservoir de pollens
· Pas d’entraînements en intensité les jours où la gêne est maximale
· Plutôt courir tôt le matin ou en fin de journée car les pollens sont moins présents
· Plutôt courir après une pluie, les pollens sont alors scotchés sur le bitume
· Si c’est possible, foncer se réfugier en altitude à partir de 1000m pour les entraînements car il est rare de trouver la présence de pollens à cette altitude
· Ou encore au bord de la mer
· ATTENTION: on peut croiser un pollen dans le sud et le recroiser 2 à 4 semaines plus tard dans le nord
· Pour les sportifs régulièrement handicapés à la même période tous les ans, il faut réaliser des tests pour retrouver le ou les pollens (ou graminées) responsables, pour envisager une désensibilisation qui maintenant ne se fait plus par voie injectable mais par voie sublinguale ; il faut donc consulter un médecin Allergologue
· Porter des lunettes de soleil à l’extérieur même en dehors du sport
· N’aérer les pièces (surtout la chambre) que dans la soirée, ou très tôt le matin, surtout pas dans la matinée ni dans l’après-midi
· Ne pas laisser dans la chambre des habits que vous avez portés dans la journée
· Ne pas placer son lit à proximité d’une fenêtre
· Ne pas rouler en voiture les vitres ouvertes, surtout à la campagne
· Beaucoup de pollens sont incrustés dans la poussière ; donc surtout ne pas balayer mais aspirer ; si lino parquet carrelage : passer une serpillère humide et laver le sol tous les jours ; mais bien sûr il faut sous-traiter cette tâche ménagère (la bonne excuse…), ce n’est surtout pas le moment de faire la poussière sur les meubles avec un chiffon sec, utiliser un chiffon humide
· Bref vous avez compris qu’il faut privilégier les entraînements en nocturne !!


Voici un site sur lequel les sportifs allergiques aux pollens et graminées doivent se connecter très régulièrement car il existe un calendrier des pollens http://www.pollens.fr/les-bulletins/bulletin-allergo-pollinique.php


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

1 commentaire:

  1. Béh chaque année je suis malade comme un chien.

    L'année dernière je suis allé voir un allergologue en automne (il faut consulter à cette période pour un traitement au printemps). Prenez rendez-vous longtemps à l'avance, il y a bcp d'attente.

    Il m'a donné un traitement efficace dès la première année, je n'ai plus rien du tout, encore une année de traitement et je pourrai arrêté car complètement désensibilisé.

    RépondreSupprimer