lundi 30 avril 2012

Thierry : 10 km du Bois de Boulogne

Les résultats de Thierry

Bravo Thierry ! Un beau résultat malgré une météo capricieuse : pluie et vent...

Pour contacter Sébastien : manager@gregory-capra.com

vendredi 27 avril 2012

Anthony : première place au Top de Colmar 2012

Anthony - Longwy
Je suis en contact depuis plusieurs années avec Anthony, c’est donc tout naturellement que j’ai pensé à lui demander une interview juste après le podium qu'il a fait au Top de Colmar, compétition de culturisme de référence. Laissons la parole à Anthony.

Je m’appelle Anthony, j’ai 24ans, je pèse 82 kg en temps normal et 75 kg en compétition, pour le moment !!

Tout jeune, j’ai fait de la gym pendant 2 ans, puis du karaté pendant 4 ans et du foot aussi pendant 4 ans. J’ai commencé la musculation à l’âge de 15 ans environ alors que je ne mesurais que 1m60 et ne pesais que 55 kg. Mon père pratique ce sport depuis 30 ans donc j’ai toujours baigné dans ce milieu ce qui m’a vraiment influencé.. Je me suis consacré vraiment a la musculation à partir de l’âge de 16/17 ans.



Aujourd’hui, la musculation est la seule activité physique que je pratique car, pour être au top dans un sport, je pense qu'il ne faut pas trop s’éparpiller, il vaut mieux se concentrer sur un objectif et réussir que d’en avoir trop et de tout louper.


Top de Colmar
J’ai fait ma première compétition cette année, le « Top de Colmar », je suis arrivé 1er dans la catégorie « premier pas – de 75 kg », ce qui ma donné envie d’en faire d’autres, et à un niveau au dessus.

A l'entraînement
Ma prochaine compétition, ce sera les « France IFBB » en – de 80 kg, en 2013 !!! Je me laisse une bonne année pour me préparer !!! Pour le moment, mes entraînements sont basés sur des séances qui permettent de maintenir un taux de masse grasse assez bas, car je n’aime pas prendre trop de poids et devoir perdre 15 kg avant une compétition comme 99% des bodybuilders le font…je préfère être le plus sec possible toute l’année, sans trop me priver, plutôt que de faire des grosses prises de masse puis des grosses sèches. Je pense que c’est bien mieux pour le corps au niveau santé.

Au niveau de la diet, je vais être honnête, je ne fais pas attention quand je ne prépare pas de compétition, j’adapte juste mes entraînements à ce que je mange...



Au boulot
Je consomme des compléments de marque « Scitec nutrition » que je conseille vivement, car ils ont un rendu exceptionnel !!! Je prends en général des acides aminés essentiels favorisant l’assimilation de la protéine, de la protéine whey isolate afin de ne pas prendre de gras, et de la glutamine pour favoriser la reconstruction des fibres musculaires après l’effort et aussi éviter le catabolisme…


J’ai la chance que mon travail se concilie très bien avec ma passion. Je suis gérant de deux boutiques de compléments alimentaires (www.nutrisport54.com) et je suis aussi coach sportif, donc toujours dans le même milieu...du coup je peux m’entraîner quand je veux !


L'évolution d'Anthony

La préparation du « Top de Colmar » n’a pas modifié le regard que portent les autres sur moi. Depuis que je suis tout jeune, je pratique ce sport et j’ai pris assez facilement de la masse musculaire sèche, du coup les gens ont l’habitude de me voir sculpté..du moins mon entourage !

Anthony - Longwy

Pour vous aussi être à l'honneur dans ce blog : manager@gregory-capra.com 

jeudi 26 avril 2012

Boot camp Capra Paris - Premier tour

Sébastien - Paris - Coach Capra
Une bonne participation pour ce 22 avril malgré la fermeture de la ligne 1 du métro parisien durant toute la journée, une participation au-delà des prévisions. Sébastien, coach Capra, est le Président du jour !
  
Fentes
Sébastien n'a pas oublié son sac de sable d'un poids de 6 kg que chacun porte à son tour durant le footing ponctué de pas chassés, de montées de genoux de "talons-fesses" jusqu'à la clairière où démarre l'échauffement musculaire.

Tobby
Cette clairière n'est pas seulement un espace où se retrouvent les sportifs, les chiens aiment à s'y promener et même à y laisser quelques souvenirs aussi gras qu'odorants comme Sébastien s'en rendra compte plus tard ! Pour l'heure, c'est Tobby qui vient jouer à la balle...
  
Le sprint
La clairière est grande, c'est l'occasion d'un footing supplémentaire pour se réchauffer un peu. Le final se fait au sprint, les plus jeunes participants, Christopher et Nicolas, battent le coach !

La ronde
Maintenant, tous en rond pour un travail musculaire complet : fentes, squats, pompes, gainage, basket avec un ballon invisible, etc... Le coach n'est jamais en peine pour trouver des idées et donner une tournure ludique aux exercices.

Nicolas
Pour sa première participation, Nicolas a étonné tout le monde par la vitesse de sa marche en canard (voir la  vidéo) et par sa condition physique. Il faut dire qu'il a déjà un bon parcours de sportif : 4 ou 5 ans de judo, 2 ans d'escrime, 5 ans de rugby, le ski et le snowboard en hiver et maintenant Jeune Sapeur-Pompier de Paris.
.  
Eric coaché par Sébastien
Eric a du mal à courir seul mais en groupe il aime bien. Sébastien, son coach, l'a donc incité à venir au boot camp. Eric a aimé, il s'est déjà inscrit pour une prochaine séance !
  
Wonder women
Joanna et Julie sont de retour et en forme. Décoiffées par le vent frais, elle pose pour notre photographe entre deux exercices. Demain, il y aura moins de courbatures que la première fois !

15 minutes d'abdos
Pour finir 15 minutes d'abdos dans une herbe bien verte sous le regard des cyclistes qui tournent sur l'anneau de Vincennes. Aucun n'a raté son virage fort heureusement pour nous...

Les électeurs
La traditionnelle photo finale se prend devant l'entrée sud du château de Vincennes et Sébastien libère tout le monde. Il est temps d'aller voter, maintenant !

Pour participer au prochain boot camp : manager@gregory-capra.com 

Bon anniversaire, Yoann !

Yoann - Nice - Coach Capra
Bon anniversaire à Yoann, coach Capra à Nice, et bravo pour sa prestation en qualité d'entraîneur-assistant de l'Olympique d'Antibes Juan-les-Pins, club de basket-ball actuellement classé 12ème en LNB ProB.... une douzaine de joueurs français, américains et canadiens, agés de 18 à 33 ans et mesurant en moyenne 1m94 !

Prochain match demain à 20h00, à domicile, contre Rouen, classé 14ème. Ca devrait le faire, comme on dit...

Pour contacter Yoann : manager@gregory-capra.com      

mercredi 25 avril 2012

Enzo : Étude personnelle sur les compléments alimentaires (partie 3)

Enzo - Lille - Coach Capra
C'est le fil rouge de la semaine, l'étude personnelle sur les compléments alimentaires réalisée par Enzo, coach Capra à Lille. Vous avez déjà pu en lire la partie 1 et partie 2. Voici la suite...

XIII. Les « vasodilatateurs » : ce complément augmente l'intensité du flux sanguin qui circule vers les muscles sollicités pendant l'effort . Cela permet donc un muscle plus longuement densifié et galbé, une congestion maximale donc, et l'accentuation du « ciselage musculaire ».

Je vous recommande « Nitrodrive », à prendre 30 minutes avant l'entraînement, et facultativement au réveil pour des résultats optimaux.

XIV. L' « A.A.L. » (Acide Alpha-Lipoïque) : coenzyme complexe (vitamine ou vecteur de croissance), c'est un puissant antioxydant (molécule contrant l'oxydation des substances chimiques) qui permet de protéger les cellules musculaires contre les radicaux libres (entités chimiques réagissant indépendamment, et causant notamment le vieillissement cellulaire).

En plus de retarder le vieillissement cutané et capillaire, il agit également sur celui des tissus musculaire, ce qui se révèle très gratifiants quant à la réparation de ces derniers . Il permet notamment de synthétiser les organismes nutritifs (nutriments nécessaires à l'organisme vivant, autrement dit à la vie) en direction des muscles.

XV. Le complément pour l' « Articulation » : En vieillissant, le corps fabrique de moins en moins de sulfate de glucosamine (acide aminé sucré donc) et de chondroïtine (composant d'une puissante molécule protéique), une carence de ces deux substances provoquant la détérioration du cartilage (conséquence : diverses douleurs) ; c'est pourquoi ce genre de produit contribue à réparer et reformer la cartilage.

Je recommande « Glucosamine et Chondroïtine » de chez « Ultimate Nutrition », l'un des meilleurs suppléments réparateurs de cartilage.


XVI. Les « brûleurs de graisses » : ils puisent dans les tissus adipeux (stocks de graisse) comme facteur d'énergie .
Parmi ceux-ci, il existe « l'Acide Linoléique Conjugué (C.L.A) » qui agit notamment au niveau abdominal
(ce dernier étant recommandé en prise de volume .) .

Je consacrerai un article détaillé sur l'approche des suppléments brûleurs de tissus adipeux (brûle-graisses).


Pour rester en bonne santé et prévenir des problèmes rénaux, buvez au moins 1,5 L d'eau environ (précisément 1.3 L) par jour et par entraînement.


Pour contacter Enzo : manager@gregory-capra.com 

mardi 24 avril 2012

Interview de Tom Dumolie avant le Grand Prix des Pyrénées 2012

Tom Dumolie
Je m’appelle Tom Dumolie, j’ai 18 ans, je mesure 1m84 et pèse 90kg. J’habite à Mont-de-Marsan dans les Landes. Je suis un garçon plein d’humour comme en témoignent mes photos !

J’ai commencé à soulever mes premières barres à l'âge de 9ans mais très gentiment. J'ai pratiquement essayé tous les sports : le tennis (cela fait 12 ans que je le pratique), le foot, le rugby, l'athlétisme, et le tir a l'arc.
Pas besoin de casse-noix !

A 16 ans, j'ai vraiment commencé la muscu intensément. Pourquoi j'ai commencé la muscu ? Alors c'est tout simple, mon grand frère qui a 26 ans lui en fait beaucoup et quand je le voyais faire je me disais qu'il fallait en faire aussi. A 16ans, je pesais 70kg pour 1m78.

Aujourd’hui, en plus de la muscu je pratique le muay thai.


Grand Prix des Pyrénées 2011

Après deux ans de musculation seulement, j'ai participé au Grand Prix des Pyrénées 2011 où j'ai fini 3ème dans la catégorie Men's classic ; ensuite j'ai fait les Blanc Classic de Carcassonne de renommée mondiale donc compétition internationale où j'ai fini 8ème sachant que j'étais le plus jeune inscrit.


A l'entraînement

Ma prochaine compétition sera le 28 avril à Pamiers, le Grand Prix des Pyrénées 2012. Cela fait déjà 3mois que je m'y prépare : entraînement avec des séries de longues répétitions pour brûler un maximum la graisse et les fibres puis cardio après chaque séance. Niveau dièt, c'est assez compliqué, je ne mange plus du tout de glucides, donc viande blanche, légumes verts midi et soir et pour les collations entre les repas du thon ou des flocon d'épeautre. Bien sûr, je consomme des compléments alimentaires : protéines, acides aminés, BCAA et ZMA.


Retour de plage !
Le regard des gens, bien sûr, ça joue vachement ! Où ? Partout, au cinéma, à la plage, dans la rue, au supermarché, surtout que je suis un homme qui est fier du corps qu'il a, donc je le mets en valeur les gens peuvent penser ce qu'ils veulent !!

Pour contacter Tom : manager@gregory-capra.com 

Hassan - Paris - Coach Capra


Depuis deux ans, j'exerce la profession d'entraîneur personnel plus communément appelée "Coach sportif".

Passionné depuis mon plus jeune âge, j'ai su affûter mon physique et mon mental à travers la pratique du football, de la boxe thaïlandaise ou encore de l'urban training : une méthode unique d'entraînement en plein air. Pratiquant assidu de musculation, je teste toujours les méthodes que je propose à mes pratiquants pour leur offrir le meilleur ressenti possible dans l'effort ainsi que des exercices adaptés à chacun.

Diplômé d'état, j'ai avant tout passé mon BPJEPS dans le but d'appuyer mon expérience sportive et d'acquérir davantage de connaissances pour répondre au mieux à mes propres attentes mais aussi à celles de mes proches et amis.

Rapidement , j'ai obtenu un poste de responsable au sein d'un centre pluridisciplinaire de remise en forme. Je m'occupais du plateau de musculation et du circuit cardio-training.
Compétent dans ce que je faisais et apprécié de la clientèle, je me suis retrouvé à dispenser mes premiers coaching sur Power plate : une machine à oscillations utilisée dans bon nombre de salles de sport et de remise en forme parisiennes.

Dès lors, je prenais en charge des personnes à titre individuel dans le but de répondre à leurs attentes les plus exigeantes. Je me devais d'être irréprochable et des plus efficaces dans mon travail.

Perfectionniste, j'ai, au travers de ma formation et divers stages, suivi des cours de diététique afin de pouvoir établir des plans alimentaires spécifiques aux attentes de chacun. Le sport étant indissociable de l'alimentation il était indispensable pour moi de pouvoir aider mes pratiquants sur ce terrain. D'autant plus que la sédentarité et l'obésité deviennent un véritable problème en France.

J'ai coaché, à ce jour, près d'une centaine de personnes de tout âge et de tout niveau sportif, du néophyte au plus aguerri préparant son concours ou sa compétition.

Ensemble nous travaillerons sur vos objectifs, votre alimentation et les méthodes qui seront les plus adaptées pour que vous puissiez perdre du poids, tonifier votre corps, gagner de la masse musculaire, regagner votre souplesse d'antan ou tout simplement retrouver confiance en vous à travers un bien être général et un corps dans lequel vous vous sentirez de nouveau BIEN.

Curieux de connaître l'impact de l'activité physique et sportive sur certaines pathologies, je me suis tourné vers de nombreux ouvrages et articles relatant les bienfaits du sport sur la santé. Le diabète de type 1 ou encore l'hypertension peuvent être soulagés voir disparaître par la pratique d'une activité physique régulière et adaptée. Dès lors, Je me suis inscrit pour l'obtention d'un diplôme universitaire à la faculté Pierre et Marie Curie cela afin de passer le Diplôme universitaire: Promotion de la santé et prescriptions des activités physiques à titre thérapeutique.

J'ai plaisir à aller travailler chaque jour, rencontrer de nouvelles personnes avec chacun sa propre personnalité, ses objectifs et motivations différentes. Ma mission est de vous donner le coup de pouce aussi gros soit il :) afin que vous puissiez vous sentir mieux. Retrouver la motivation et l'envie d'avoir une hygiène de vie saine, sportive et équilibrée.

Curieux, passionné ou véritablement motivé à vous prendre en main , n'hésitez pas à contacter l'équipe Capra pour que nous prenions soin de vous en vous aidant à atteindre vos OBJECTIFS !

Expérience technique
Diplômé d’un Bac en sciences économiques et sociales et ayant suivi un cursus de Droit universitaire, j’ai par la suite obtenu mon diplôme d’Etat de coach sportif.

J’ai suivi des stages de diététique me permettant d’établir des programmes nutritionnels et je prépare actuellement un Diplôme universitaire : Sport-Santé à titre thérapeutique.

Expérience pédagogique
- Responsable plateau cardio training en centre pluridisciplinaire
- Coach sportif à domicile en salle ou en extérieur
- Préparation physique
- Bootcamp

Spécialités
-          Musculation
-          Football
-          Boxe Thaïlandaise
-          Gymnastiques douces
-          Diététique

Qualifications
-          BPJEPS Activités gymniques de la forme et de la force.
-          Stage de Diététique
-          Brevet de secourisme
-          Licence de droit (2)
-          Bac Sciences économiques et sociales.
-         Formation à la méthode Grégory Capra
-         Formation en conseils alimentaires Grégory Capra

Loisirs - divers 
Musculation , boxe thaïlandaise, course à pied, cinéma et pleins d'autres ;)

Pour contacter Hassan : manager@gregory-capra.com 

lundi 23 avril 2012

Enzo : Étude personnelle sur les compléments alimentaires (partie 2)

Enzo - Lille - Coach Capra
Vous avez été nombreux à lire la première partie de l'étude personnelle d'Enzo sur les compléments alimentaires, en voici la suite...

VIII. La « créatine » : Cette substance, que je rappelle non dopante et parfaitement légale, synthétise l'A.T.P pour produire de l'énergie . Elle contribue donc à s'entraîner plus dur et plus lourd ; si l'entraînement est plus intense, le corps réagira et se développera davantage . N'étant autre qu'un « régénérateur », celle-ci permet également la récupération musculaire.

La créatine est tout simplement un dérivé d'acide aminé, ce dernier permettant la structure des protéines . Je vous recommande principalement « Kre-Alkalyn (+PH-Correct Creatine) », et en second lieu « Krea-K-Maxx ». 

Sur un plan plus descriptif et scientifique, la créatine est une substance naturelle que l'on retrouve dans la viande (un steak de 125g donne environ 5g de créatine, ce qui est proportionnellement peu) et le poisson, mais aussi dans le corps humain. 
Il est recommandé de la consommer de manière artificielle afin d'éviter le surplus de toxines que l'on retrouve dans la viande (« kreas » désignant viande en grec). 

La créatine de base étant la « monohydrate », il existe plusieurs dérivés de celle-ci dont la plus efficace étant la« kre-alkalyn ». 

IX. Le « Booster » : ce complément alimentaire, composé essentiellement de vitamine C, guarana et caféine, se révèle être un puissant stimulant, que ce soit en phase de régime amincissant qu'en prise de force par exemple. 

Je recommande par ordre décroissant d'efficacité « Super Charge ! Xtreme », « Hot Blood » et « Attack ! ». 

Pour un afflux de croissance considérable et constant, je préconise « NitrO2 Blast », enrichi également en acides aminés (dont l'arginine qui se transforme en NO dans le corps), glucides, oxygène . . . 
Le NO (autrement dit le monoxyde d'azote, neurotransmetteur donc) provoque une importante congestion musculaire car il agrandit les vaisseaux sanguins et donc augmente l'apport sanguin (globules rouges). 

X. Le « Tribulus Terrestris » : provenant d'une plante appelée « tribule terrestre » donc, ce complément permet d'élever le taux de testostérone dans le corps de manière significative . Ce qui a pour incidence d'augmenter les capacités physiques de l'athlète tant dans la force que dans la prise de masse musculaire. 

Un second vecteur intéressant, il contribue à renforcer le système immunitaire (élément de défense de l'organisme .) et à améliorer le métabolisme (faisant intervenir un processus à la fois « catabolique » et anabolisant, donc dégradant et restructurant au niveau moléculaire). 

Je le recommande aux personnes âgées de vingt-quatre au minimum, enfin théoriquement une fois la croissance terminée . Pendant la croissance, le taux de testostérone « corporel » est élevé à son maximum ; il est donc inutile de prendre du « Tribulus ». 

XI. La « Z.M.A. » (assemblage de Zinc et de Magnésium Asparate ) : Ce complément se révèle efficace quant à l'élévation du taux de testostérone (stimule le processus anabolisant du système hormonal, il s'agit de molécules restructurantes) dans le corps, la force et la masse musculaire en bénéficient alors ; il a de plus les bienfaits de favoriser un sommeil profond et réparateur, donc gratifiant pour la croissance musculaire. 

Il est donc conseillé de le prendre au coucher. 

Le « stimulateur hormonal » : regroupe les bienfaits du « Tribulus Terrestris » et de la « Z.M.A. » . 

XII. La « glutamine » : Cet acide aminé est essentiel en culturisme en raison de son nombre gargantuesque de bienfaits. 
Il agit aussi bien dans la croissance et la récupération musculaire, que dans la prévention des crampes et du surplus d'entraînement. 
Il favorise donc un travail plus intense en améliorant l'endurance et en repoussant le stade de la fatigue . Ce « partenaire d'entraînement » se révèle donc idéal quant à la bonne digestion des aliments, mais aussi l'élévation du taux d'hormone dans le corps. 

Il convient qu'il est à prendre en association avec le « tribulus », ce pour des résultats optimaux au niveau hormonal.

A suivre...

Pour contacter Enzo : manager@gregory-capra.com

dimanche 22 avril 2012

Boot camp Capra Paris - Premier tour : la vidéo

Devant le château de Vincennes
Pas trop le temps de rédiger un compte rendu cet après-midi mais je tenais néanmoins à poster cette vidéo pour vous divertir en cette soirée électorale et vous faire écouter le vent qui soufflait ce matin à Vincennes.

Sébastien aux commandes de ce boot camp

Pour participer au prochain boot camp : manager@gregory-capra.com 

samedi 21 avril 2012

Enzo : Étude personnelle sur les compléments alimentaires (partie 1)

Enzo - Lille - Coach Capra

I . Avant toute chose, il est nécessaire d'aborder très brièvement ce débat controversé qu'est le dopage. Tout simplement, à un certain niveau dans le culturisme - et dans d'autres sports d'ailleurs - , il est nécessaire de prendre certains compléments alimentaires tels que la protéine et la créatine par exemple. 
N'oubliez pas que c'est un commerce légal dans la mesure où les produits ne sont pas interdits (donc non dopants) ; alors cessons tous préjugés et toutes stigmatisations, pour l'amour "passionnel" du sport. 

 II . Lors de mon stage chez TOP BODY, magasin de compléments alimentaires à Lille, j'ai eu l'occasion d'approfondir mes connaissances en la matière. Pour votre plus grand confort, j'ai relaté les nombreux produits que l'on propose dans ce genre de boutique, avec une explication claire et précise de leur utilité, et une sélection des marques que je vous recommande. 

 III . Sachez tout d'abord que ce ne sont pas des « produits miracle », leur seule consommation étant inefficace ; il est indispensable de suivre un entraînement sérieux et adéquat, et surtout une diète stricte et pointue adaptée à votre objectif, que vous vouliez vous étoffer ou mincir par exemple. Ce sont ni plus ni moins des « compléments alimentaires » . 

 IV . Le « gainer » : comme son nom l'indique, ce complément alimentaire permet d'apporter rapidement un gain de masse étant donné sa composition de protéines et de glucides ; il est donc "hypercalorique" et est recommandé aux personnes plutôt minces, voire maigres, ayant des difficultés à grossir, ou à ceux qui souhaitent s'étoffer rapidement . 

Je recommande le « Mutant Mass », c'est une matrice de dix sources de protéine, ce qui assure une assimilation sur dix heures d'affilée, donc un écoulement continu dans le sang . 

V. La « whey protein » : En français « protéine de petit lait » ; le petit lait est une partie liquide de la coagulation (masse compacte qui se forme à partir de plusieurs constituants liquides) du lait, cette dernière étant indirectement provoquée par la « caséine » (principale protéine du lait). Ce complément, « aminogramme » composé d'acides aminés (éléments fondateurs musculaires, et anti-cataboliques, donc anti-dégradants moléculaires), est recommandé pour se bâtir du muscle pur, il est le vecteur essentiel à la fabrication du tissus musculaire et sera un allié fidèle dans votre quête du muscle . 

Conventionnellement, il est conseillé de consommer de 2,2 à 3,3g (selon les régimes alimentaires) de protéine par jour et par poids de corps, ce réparti sur six à sept repas . 

Je préconise la « Superior Whey », une protéine rapide comportant une assimilation de trois heures, composée de vitamines et minéraux ; il y a également « Nitro-Tech Hardcore », la plus puissante et rapidement assimilable des whey . 

VI. La « protéine diffuse » : toujours dans le même esprit, cette protéine est, quant à elle, réservée pour la nuit, ce car elle permet une diffusion sur plusieurs heures - dix heures en ce qui concerne la « Mutant Pro » - ; elle est donc à prendre au coucher. 

VII. La « malto-dextrine » : est un glucide lent permettant l'anabolisme protidique durant toute la séance et la reconstitution constante des réserves glycogéniques (énergie), et ainsi garantir l'augmentation du volume musculaire tout en gardant son relief.

Christophe dans le concours CrossFit

Christophe (3ème en partant de la droite) - Paris - Coach Capra

Christophe, coach Capra a Paris à participé aux qualifications pour le Reebok CrossFit Fitness Championship, qui permettra d’élire l’homme et la femme les plus “fit” de France. C’était le 18 mars dernier à Paris lors du Body Fitness Form’expo 2012. 

Pour se qualifier, il faut réaliser en 12 minutes le plus grand nombre de tours possible de : 
· 10 box jumps (60cm/hommes et 50cm/femmes) 
· 10 thrusters (42,5 Kg/hommes et 20 Kg/femmes).

Les 60 meilleurs hommes et 60 meilleures femmes seront qualifiés pour les ½ finales. La grande finale aura lieu le 16 juin à Paris, et sera retransmise sur Eurosport.

Christophe (2ème en partant de la droite) - Paris - Coach Capra

Christophe nous confie après les qualifications : « J’ai terminé 3ème, je pense : 10 tours complets + 10 box + 5 thusters à 42,5kg. Ils prennent les 15 meilleurs donc je suis qualifié, je crois ». 

 En mai et juin, Christophe participera à d’autres concours CrossFit, en individuel ou par équipe, à Paris et à Copenhague. 

 Pour contacter Christophe : manager@gregory-capra.com  

vendredi 20 avril 2012

Maxime tout en force

Maxime un modèle très sportif !

Après l'agilité de Théo, c'est Maxime qui s'est illustré au quai de Valmy dans des équilibres tout en force. Sa prestation a époustouflé le public, même les bateaux mouches voguant sur le canal Saint-Martin ont stoppé leur course pour permettre aux touristes d'admirer !

Maxime aux barres parallèles

C'est d'abord aux barres parallèles que s'exerce Maxime. Une première démonstration qui fera dire à un des spectateurs : "C'est comme au baby-foot !" comparant l'athlète aux figurines qui frappent dans le ballon !  
    
La  planche

Il y a à peine six semaines, Maxime acquérait ces anneaux permettent habituellement de faire des pompes un peu plus difficiles que la normale. A ce moment-là, il ne maîtrisait pas la planche sur cet instrument. Voyez son niveau aujourd'hui !

Pour contacter Maxime : manager@gregory-capra.com 

jeudi 19 avril 2012

Le développé militaire : l'exemple d'Arnaud

Arnaud - Paris - 20 ans - 1m78/79 - 76kg

Arnaud habite Paris, il aura 20 ans demain. Arnaud est l'illustration que l'on peut prendre de la masse en restant toujours très sec. Il y a quelques jours, Arnaud me disait : " J'ai pas pris de poids sur la balance mais pourtant j'ai l'impression d'avoir pris des pecs grâce au développé militaire. Alors c'est bizarre... Je suis à 76kg sec et j'aimerais monter à 80, il faut être patient avec la muscu ..."

Le développé militaire permet de bien concentrer l’effort sur les pectoraux supérieur. Il s’agit de tenir une grande barre (>=1m75) au dessus de la poitrine, position debout, en pronation et de la soulever sur la tête, puis de la rabaisser et de la remonter, etc…

Cet exercice de base stimule plusieurs articulations et un grand nombre de muscles.

Muscles principaux :
- Deltoïdes, faisceau antérieur et externe
- Faisceau claviculaire du grand pectoral (surtout lors de la partie basse du mouvement)

Muscles secondaires :
- Triceps
- Dentelé
- Trapèzes supérieurs

Bien entendu, de part la posture debout, les jambes, abdominaux et lombaires seront eux aussi impactés, mais de façon très faible.

Comme tout exercice de base, ce mouvement peut être remplacé par d'autres, il existe de nombreuses variantes :
- Développé militaire assis
- Développé militaire à la barre guidée
- Développé militaire avec haltères
- Développé militaire avec rotation

Attention, le développé militaire debout à la barre n’est pas sans risque. Le principal danger lié à cet exercice est de prendre une charge trop lourde :
- Vous aurez alors le risque de faire tomber la barre
- Risque de ne pas bien maîtriser le mouvement, donc de cambrer le dos, ce qui peut provoquer des problèmes de lombaires.

Pour ceux qui ont des problèmes de dos, il est préférable d'éviter cet exercice, car la pression sur la colonne vertébrale peut être importante si vous êtes fort et que vous soulevez lourd.

Le développé militaire debout à la barre est donc un exercice de musculation à utiliser avec précautions.


Je vous tiendrai au courant de l'évolution d'Arnaud !


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Théo touche le ciel

Théo domine la scène

C'est le début des vacances de Pâques pour les Toulousains. A Blagnac, Théo est dans l'avion, dans quelques minutes, l'Airbus va décoller, quand il reçoit un SMS l'invitant au boot camp du lendemain au bord du Canal Saint-Martin à Paris. Nous n'avons pas oublié l'agilité, les muscles et la guitare de Théo...




Les équilibres de Théo


Théo est au rendez-vous du bootcamp. Il nous impressionne d'abord par son ascension d'un arbre au bord du canal... C'est sûr, Théo n'a pas le vertige ! Puis viennent les acrobaties sur les agrès du square. Les uns remarquent sa musculature, les autres ses abdos et sa taille de guêpe qui laisse flotter le Levis ! Derrière cette apparente facilité de Théo, n'oublions pas qu'il y a des heures et des heures d'entraînement !




Théo à la guitare


Au moment des derniers exercices, Théo prend sa guitare et improvise une mélodie pour motiver les sportifs.


Pour contacter Théo : manager@gregory-capra.com

Foulée meudonnaise : une bonne montée pour Thierry

Thierry près de l'Observatoire de Meudon

Soleil et température fraîche… c’est dans ces conditions de course idéales que s’est déroulée la Foulée Meudonnaise, 22ème du nom, à l’Observatoire de Meudon organisée par le Conseil Général des Hauts-de-Seine et le Comité Départemental d’Athlétisme.
Le 10 Km est une nouvelle fois estampillé LABEL REGIONAL FFA (course classante et qualificative pour les Championnats de France), et ce depuis 4 ans. De plus, cette année, il est le Championnat des Hauts-de-Seine.

Le parcours de ce dimanche matin, 1er avril :
- départ de la terrasse de l’Observatoire de Meudon,
- traversée du parc sur un chemin gravillonné,
- une unique montée,
- la Route Royale à l’entrée du Bois de Meudon (partie du parcours commune avec le Paris-Versailles de septembre 2011)
- un chemin en forêt durant 4 km
- de nouveau la Route Royale puis le parc.


Thierry, le repos du guerrier

Le départ donné, les plus véloces s’envolent dans un nuage de poussières…

Thierry, coaché par Sylvio, termine 231ème sur 802 coureurs au général et 69ème sur 232 coureurs dans sa catégorie (V1H) avec un temps de 46 mn 50 sec soit une moyenne de 12,811 km/h un beau score compte-tenu de la redoutable ascension de la Côte des Gardes !

Bravo, Thierry !

Pour contacter Sylvio : manager@gregory-capra.com

mercredi 18 avril 2012

Alexandre Pesenti, sprinteur

Alexandre Pesenti - Sprinteur

Je m’appelle Alexandre Pesenti, j’ai 18ans, je pèse 90kg pour 1m86. Originaire de Narbonne, j’habite Montpellier. J’étudie à la fac de sport. Je suis en STAPS, option athlétisme… et je suis un athlète, un sprinteur.

J'ai commencé l'athlétisme à l’âge de 6 ans. J'en ai fait jusqu'à l’âge de 12ans, sans vraiment me spécialiser, même si j'avais une préférence pour le triple saut et le sprint. Je suis ensuite passé par le vélo de route, puis spécialisé en vélo de piste. Le côté sprint reprenait le dessus…
Pendant ce temps, je faisais également de la boxe anglaise et c'est à partir de là que j'ai commencé la musculation. J'ai donc du arrêter le vélo car trop lourd et, mon club de boxe tombant à l'abandon, je suis retourné à mes premiers amours : l'athlétisme et plus précisément le sprint.


Alexandre au 60m en salle

Pour cette année, la saison hivernale (saison en salle) s'est terminée il y a 1 mois. Une bonne saison pour moi, avec une qualification pour les championnats de France en entrant dans le top 24 français junior sur 60m . Mon record cette saison sur 60m est de 7sec11 et nous préparons maintenant la saison estivale où je vais principalement courir le 200m sur lequel je suis assez à l'aise grâce à ma taille. La saison commence vers début mai.

J'ai environ entre 3 et 5 entraînements d'athlétisme par semaine. Nous avons préparé, ces dernières semaines, ma caisse avec des exercices lactiques, du fond sur 300-400m pour bien tenir et ne pas craquer sur 200m. J'ai entre 1 et 2 séances de musculation des jambes par semaine, au début, à base de 10 reps puis jusqu'à 3 séances au fil des semaines pour la force avec également des exercices stato-dynamiques. Pour le reste du corps, c'est moi qui le gère, je vais à la salle environ 4 ou 5 fois par semaine, je travaille en split /half-body. Je fais de bon gros repas, je suis un amoureux de la bouffe. J'ai la chance de pourvoir manger ce que je veux sans me priver et sans grossir à vue d'oeil. J'ai faim toutes les deux heures en moyenne. Je ne grignote pas par contre.


Alexandre - 18 ans 1m86 90kg

Je ne suis jamais vraiment stressé avant une compétition, c'est une qualité selon son entraîneur mais il faut savoir aussi avant la course s'énerver et rentrer dedans pour ne pas passer à côté. J'écoute de la musique l'heure avant mon échauffement ainsi que pendant mon footing et après ça devient trop nerveux pour garder des écouteurs en place :-)))

La fac de sport est un avantage pour faire du sport car déjà on est entre sportifs. On nous fait toucher un peu à tous les sports même si nous avons notre sport principal et surtout nous avons beaucoup de temps libre, heureusement sinon je ne pourrais jamais faire tout ce que je fais. Néanmoins ce n'est pas ce qu'on croit, il y a de la matière à étudier !

Mes ambitions sportives et professionnelles se rejoindront peut être ! Car j'ai pris l'option entraîneur/coach sportif comme poursuite d'études alors on verra bien comment ça évolue !


Alexandre à chaud après la séance

Concernant la morphologie du sprinteur, c'est exact il faut être bien sec. En compétition, avec mes 90 kilos, je passe souvent pour le lanceur de poids du club mais je ne suis pas gras (je pense) et je vais plus vite que certains bien plus minces apparement. Néanmoins j'ai séché pour les championnats de France en passant de 92 à 89 kilos mais j'étais assurément le plus lourd d'au moins 10 kilos ! J'ai pris beaucoup de poids cette année et j'espère que tout se passera bien sur 200m .

Merci à toi Grégory, à bientôt !

Alexandre Pesenti – 18 ans – Montpellier

Pour contacter Alexandre : manager@gregory-capra.com

Marathon de Paris : le beau geste de Mathieu

Mathieu au 29ème km du marathon de Paris

36ème édition du marathon de Paris, dimanche 15 avril 2012, les résultats officiels sont tombés : - 42,195km
- 3 heures 17 minutes 54 secondes
- 3236eme sur 34297 partants!!!
Mathieu se classe donc dans les 10% les plus rapides...!!! C'est tout juste énorme!!!


Mathieu sur les Champs-Elysées

Et n'oublions pas le beau geste de Mathieu, ce qui lui a donné encore plus de motivation pour accomplir cette performance. Mathieu court pour les Petits Princes : http://marathondeparis2012.alvarum.net/mathieuguerin


Bravo à Mathieu !


Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Marathon de Paris : la belle performance de Pascal

Pascal sur les Champs-Elysées

Dimanche 15 avril, Pascal participait au marathon de Paris.


"Marathon de Paris réussi en 3h10min et 24 secondes. Très belle expérience. Arrivé dans les 5% de tête. Les 10 derniers kilomètres ont été très durs. Heureusement que je suis bien coaché mentalement et physiquement ! Bonne soirée"


Pascal - 31 ans - Paris


Après le marathon !

Pascal est entraîné par Cédric, coach Capra à Paris. Avec ou sans l'autorisation de son coach, il a bien mérité cette glace, après le marathon !


Bravo, Pascal !


Pour contacter Cédric : manager@gregory-capra.com

lundi 16 avril 2012

Yoann P. - Paris - Coach Capra




Je suis un sportif éclairé, avec un parcours éclectique (handball, roller freestyle, bicross,…) et deux sports pratiqués à haut-niveau : le judo et la force athlétique.

Force athlétique
Catégorie et niveau Record personnel
Catégorie de poids : 100 kg Squat : 210 kg
Catégorie d’âge : Senior Développé couché : 145 kg
Niveau : inter-régional Soulevé de terre : 200 kg
Total : 555 kg

Judo
Pratique le judo depuis 18 ans dont 12 années à haut niveau : - 3 années au CREJ de Bussy st Georges
- 2 années au Pole France Brétigny
- 2 années externe à l’INSEP
Champion de France junior catégorie -81kg
Judoka 1ère division -100kg

Après un baccalauréat scientifique passé en candidat libre, je me cherche un peu avant de m’orienter définitivement vers la diététique et le sport avec la préparation d’un BTS diététique puis l’obtention du BE Haltérophilie Culturisme Musculation Educative Sportive et d’Entretien à Mâcon et du Diplôme Universitaire Evaluation et Préparation Physique à l’université de Bordeaux.

Toute la rigueur, les techniques d’entraînement et de préparation physique acquises au cours de ma vie sportive en milieu scolaire et/ou de compétitions, m’ont donné envie de me tourner vers le coaching afin d’aider d’autres personnes à évoluer vers leurs objectifs, canaliser leur énergie, organiser leur vie en prenant soient d’elles, leur corps et leur esprit.

M’adapter à chaque sportif est ma priorité afin de permettre à tous, d’atteindre les objectifs clairement définis ensemble.

Expérience technique
Je suis un spécialiste de la programmation de l’entraînement, de la remise en forme pour débutants à la planification pour sportifs de haut niveau.

Ayant évolué dans tous types de structure, je m’adresse à tous les publics :
- enfants, adolescents, adultes, personnes âgées,
- sportifs de haut niveau, sportifs réguliers, sédentaires,
- personnes cardiaques, cas pathologiques,…

L’encadrement diététique fait partie intégrante de ma démarche. J’examine les disfonctionnements de votre environnement, vos besoins et détermine les solutions pour atteindre vos objectifs.

Expérience pédagogique
Sport
- 2007 / 2008 : Responsable espace forme (musculation, cardio-training, circuit-training, power plate) d’une salle de sport à Meaux
- 2009 : Coach en cabinet privé à Boulogne Billancourt
- 2010 : Préparateur physique équipe féminine Nice Judo (planification, contenus d’entraînement, encadrement, évaluation et diététique)

Diététique
- Février 2006 : hôpital psychiatrique de La Queue en Brie
- Juillet 2006 : hôpital d’instruction militaire Sainte-Anne à Toulon
- Septembre 2005 : Centre de remise en forme à Torcy
- Janvier 2005 : restaurant universitaire

Champion de France de Judo, je dispense également des cours de self défense et intègre les composantes de ces disciplines dans les séances de coaching traditionnelles.

Spécialités
- Musculation
- Préparation physique générale
- Remise en forme
- Self-défense
- Accompagnement diététique et programmation de l’entraînement
- Préparation de concours et castings
- Arrêt de la cigarette, de l’alcool et autres addictions
- Re-athlétisation, reéducation post-traumatique.

Qualifications
- Diplôme universitaire évaluation et préparation physique
- Licence STAPS mention entraînement
- Brevet d’état Haltérophilie-Culturisme Musculation éducative, sportive et d’entretien
- BTS Diététique
- Formation à la méthode Grégory Capra,
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra


Pour contacter Yoann : manager@gregory-capra.com

Zoé Blanc-Onillon, ancien fleuron de Villard-de-Lans

Zoé Blanc-Onillon

De nombreuses villes ont vu naître des champions : Alban Préaubert et Romain Ponsart à Charleville-Mézières, Avon aussi est le berceau de nombreux champions et coaches Capra, si je ne m’abuse.
Villard-de-Lans, petite station alpine située à 50 minutes de Grenoble a aussi son lot de champion, par exemple Carole Montillet, La Chapelle en Vercors, Raphaël Poiré et j’en passe. Retour sur Villard où Kevin Fortin a le plaisir de vous faire connaître une ancienne championne de patinage artistique en couple (danse sur glace), qui dès 12 ans se tourne vers la danse sur glace et qui, pendant 3 ans, patina avec Jonathan Cuenca.

1/ Repères
Nom : BLANC
Prénom : Zoé
Age : née en 1988, 24 ans
Situation professionnelle : étudiante
Situation matrimoniale : mariée
Niveau études : Bac
Palmarès : Champion de France Junior / 19ème aux Championnats du monde / 14ème aux Championnat d’Europe / Vice Champion de France Elites


Podium pour Zoé

KF « Zoé, villardienne pure souche, née à la Tronche est l’une des patineuses ayant évolué à la patinoire A.Ravix de Villard pour qui j’ai eu un coup de cœur patinistique et c’est avec plaisir et joie que je voulais depuis longtemps la faire connaître aux lecteurs du blog et à d’autres. Peux-tu nous parler, en premier, de ton parcours, où as-tu débuté le patinage, pourquoi … ? »
ZB « Quand ai-je commencé à patiner ? J’ai commencé à patiner à l’âge de 5 ans. Où ai-je débuté ? A Villard-de-Lans, je n’ai jamais quitté ce club. Comment en suis-je venu à patiner ? Comme ce que vivent beaucoup d’enfants !! J’ai vu ce sport à la télé ! Ma mère m’a demandé quel sport ou activité je voulais faire à la rentrée et je lui ai dit : La même chose qu’à la TV !

KF « As-tu eu plusieurs partenaires ? »
ZB « Oui, j’ai fait mes débuts avec Jonathan Cuenca. Nous avons patiné ensemble 3 ans. Et ensuite Pierre-Loup pendant 9 ans !! »

KF « Te destinais-tu à patiner en solo ? »
ZB « Non, j’avais très envie de patiner en couple. Je me sentais seule en solo. Je n’étais pas très rassurée en compétition, toute seule sur la glace !! J’ai très vite aimé la discipline en couple et surtout le partage des expériences à deux, même si ce n’est pas facile tous les jours ! »

KF « A Jonathan succéda Pierre-Loup. Raconte nous ta rencontre avec mister Bouquet »
ZB « On s’est rencontré pendant des stages ou compétitions avant de patiner ensemble. Ensuite il est venu à Villard pour patiner avec une autre fille du club, j’étais encore avec Jonathan. Ensuite on a décidé de patiner ensemble. Nous ne venions pas de la même « école ». Et pourtant le feeling est passé très vite entre nous deux ! J’ai de très bons souvenirs de nos débuts !! (des derniers aussi…)

KF « Quel est ton meilleur souvenir de compétition ? »
ZB « J’en ai deux, le choix est difficile… Lors de notre participation aux Championnats du Monde : nous avons fait l’entraînement officiel sur glace aux côtés des favoris de la compétition les russes et les français. J’avais le cœur serré, j’étais très heureuse de me retrouver ici avec Pierre-Loup et Karine. Venus de notre petit club et grâce à notre travail, j’étais très fière de nous ! On a fait notre programme et au moment de revenir vers Karine, les larmes me sont montées… « Nous y sommes, nous sommes aux Championnats du Monde », c’était beaucoup d’émotions !! Le club nous avait beaucoup soutenu pour ces championnats, je pense que j’étais très contente de venir de ce club !!
Un deuxième souvenir : les Championnats de France, pour notre dernière saison. Nous venions de passer une saison très difficile. C’était très dur pour moi de me sentir bien à cet instant. Et pourtant nous avons réussi avec Pierre-Loup à faire notre boulot et surtout à se faire plaisir ensemble sur ce programme que j’aimais énormément. Nous avons vraiment patiné avec nos tripes et c’est ça que j’aime le plus dans ce sport !! »

KF « Tu as du faire de grandes compétitions devant beaucoup de monde, que ressent-on quand on patine devant autant de monde ? »
ZB « Ces expériences sont de très bons souvenirs. Quelque fois pas si faciles ! Mais j’ai toujours aimé, à travers nos programmes essayer, de transmettre de l’émotion et plus les spectateurs sont nombreux plus ce sentiment s’accroît ! De plus, finir un programme et ressentir que l’on a touché certaines personnes est toujours un moment superbe. C’est, pour moi, un réel échange. »


Zoé et Pierre-Loup sur la glace

KF « Quel est ton implication dans le ballet Élite et ton implication dans l’organisation des galas ? »
ZB « Ouh là… ! Pour le ballet, c’est une discipline que j’ai beaucoup aimé. Karine a eu le talent de la rendre passionnante. C’était des expériences riches en termes de danse et d’interprétation que je garde en souvenirs. Je me suis impliquée car j’aime danser et interpréter les chorégraphies de Karine. De plus, c’était très agréable de travailler en équipe, même si ce n’était pas facile tous les jours.
Pour ce qui est de mon investissement dans le club et les galas cela est bien différent. Il me paraissait normal de défendre le club dans lequel je m’entraîne et où nous voulions rester. J’aime m’investir dans les choses qui me tiennent à cœur ! »

KF « A juste titre, tu dis dans le club dans lequel tu voulais rester. Pourquoi ne pas avoir changer de club pour progresser (il fut un temps où je me souviens que vous hésitiez...) ? »
ZB « Il y a deux choses différentes. Il était bien clair que nous ne voulions pas partir sur Lyon. Cela aurait été contraire à tous nos choix et notre parcours passé. Ensuite nous aurions pu partir à l’étranger pour chercher de nouvelles choses. Mais, pour moi, il était difficile d’y croire encore, je n’avais plus le cœur à tout ça. Puis, le milieu m’ayant beaucoup déçu, je ne me sentais plus capable de répondre à leurs attentes. Au fond de moi, je ne voyais pas pourquoi c’était à nous de tout changer alors que le problème pour moi de ce sport est bien là. Qu’il serait plus intéressant pour les sportifs que les efforts soit fait pour que l’on puisse évoluer peu importe notre club d’entraînement et surtout notre style. »

KF « Pourquoi avoir arrêté les compétitions ? Pour quelles raisons ? »
ZB « J’estime que nous avons eu beaucoup de déceptions lors de notre carrière auxquelles nous n’étions pas forcément préparés ni protégés. C’est un milieu qui ne prend pas en compte la personne pour ce qu’elle est ni pour ce qu’elle propose. Nos chorégraphies, nos interprétations n’étaient pas attendues par les juges ou du moins non comprises car je pense qu’elles ne rentraient pas dans leurs critères. Le manque d’ouverture et de sincérité m’a peu à peu usé. Je n’y trouvais plus mon compte. »

KF« Avec le recul, qu’est-ce qui t’a plu dans cette discipline ? »
ZB « Ma prof !! L’émotion qu’elle a pu me faire trouver au travers de nos programmes ! Ainsi que le plaisir au quotidien à danser et évoluer. Et bien sur la relation avec Pierre-Loup. S’entraîner au quotidien avec quelqu’un n’est pas sans conséquences… C’est vraiment une complicité que nous avons construit ensemble et qui est très riche. La liste des bonnes choses pourrait être très longue !!! »

KF« Et qu’est-ce qui t’a déplu dans cette discipline ? »
ZB « Le manque de compréhension et d’ouverture sur la différence. »

KF « Pourquoi le choix de cette reconversion si éloignée du patinage ? »
ZB « Ma reconversion dans la psychomotricité n’est pour moi pas si éloignée du patinage. Je ne renie pas mes origines !!! C’est un métier que je voulais faire depuis longtemps. Ce métier va dans la continuité de mon expérience. La psychomotricité s’intéresse à la qualité corporelle de la personne dans la façon dont elle s’entretient avec le monde. C’est bien ce bien être corporel qui me parait essentiel dans la vie. J’aimerais, à long terme, faire le lien avec ce travail corporel et le corps du sportif dans sa discipline afin d’affiner son rapport à son propre corps.
De plus, le rapport que j’ai pu entretenir à mon corps au travers le patinage et la façon dont on a appris à vivre nos programmes est un appui important dans la psychomotricité. La danse est un outil très intéressant dans le soin. »

KF « Comment appréhendes-tu ta nouvelle reconversion ? »
ZB « Avec plaisir ! Je suis vraiment contente de mes études et de mon futur métier. Plus les jours passent et cette reconversion me paraît une évidence !! »

KF « Où te vois-tu dans 10 ans ? »
ZB « Ouh là, c’est loin !!! Dans mes rêves : Mère d’une belle famille, psychosomaticienne qui s’éclate dans son métier et entraîneur à mi-temps pour essayer d’apporter un petit quelque chose à un club !! »

KF « Quels sports pratiques-tu en loisirs ? »
ZB « Je me suis mise au roller. Toujours un peu de danse contemporaine et surtout du repos et du temps pour moi!! »

KF « Le bonheur pour toi ? »
ZB « Il y a bien des choses qui me rendent heureuse… !!! Mais je dirais que surtout j’ai envie de continuer à faire des choses qui me plaisent et me passionnent !!! »

KF « Te reverra-t-on un jour patiner (car le ballet Élite sans toi, ni Pilou, ni Benjamin, ce n’est plus pareil du tout, il manque quelque chose) ? »
ZB « C’est gentil mais je ne pense pas réintégrer le ballet mais on sait jamais… Puis l’équipe se reconstruit les choses évoluent tout le temps. Cette nouvelle équipe nous proposera des programmes tout aussi beaux et riches de ce qu’apportera chaque patineur. D’ailleurs je suis pressée de les voir et je leur souhaite pleins de bonnes choses pour la saison à venir !!! »

KF « Pourquoi ne pas avoir continué l’entraînement des petits ? »
ZB « On ne peut pas tout faire dans une journée… »


Zoé Blanc-Onillon et Pierre-Loup Bouquet

2/ Zoé by Pierre-Loup

Quoi de plus logique que de poser encore quelques questions à celui qui fut son partenaire pendant 9 ans.

KF « Ta rencontre avec Zoé (je veux tout savoir) »
PLB « Nous nous sommes connu étant jeunes (entre 12 et 14ans) durant les tournois de France ainsi que les regroupements techniques nationaux organisés une fois par an. N’étant pas natif de la même région (Villardienne pur souche qu’est Zoé et moi étant un ch’ti du Pas-de-Calais) nous ne nous croisions que lors de ses rares occasions dans l’année.
Je me souviens qu’à l’époque elle avait un grain de folie qui s’apparentait plus à un rocher qu’à un simple grain ! et ceux qui l’on connu à cette âge s’en souviennent, j’en suis sûr ! En parallèle de sa fantaisie elle était déjà une patineuse très appréciée des entraîneurs par son assiduité et sa rigueur lors des entraînements.
A l’âge de 15 ans, lorsque j’ai dû chercher une nouvelle partenaire, j’ai tout de suite pensé à elle qui rencontrait à l’époque des soucis d’entente avec son partenaire. Je suis donc rentré en contact avec la présidente du club (sa mère en l’occurrence) ainsi que son entraîneur, Karine Arribert. Karine m’a proposé de venir faire des essais à Villard avec une autre patineuse du club, Zoé n’étant pas disponible, elle s’était réengagée auprès de son partenaire. J’ai patiné pendant un an avec cette fille avec qui cela n’a finalement pas fonctionné, année durant laquelle j’ai été hébergé chez Zoé en famille d’accueil et où j’ai vraiment appris à la connaître. Nous sommes réellement devenus des amis et des confidents l’un pour l’autre (et rien de plus pour ceux qui se posent la question). A la fin de la saison, nos partenariats respectifs ne se passant pas bien nous avons donc fait un essai ensemble. J’ai également fait des essais avec d’autres filles venues d’un peu partout en France mais, intérieurement, mon choix était déjà fait ! A partir de là a commencé la première des 8 saisons que nous avons fait ensemble. »

KF « Qu’as-tu trouvé chez et en Zoé que d’autres partenaires n’avaient/n’ont pas ? »
PLB « Tout ! C’était une patineuse très complète, une vraie danseuse. Elle avait de l’expérience en couple, une rigueur. C’était une perfectionniste de chaque mouvement. »

KF « As-tu eu des difficultés pour d’adapter à Zoé ? Comment procédiez-vous ?( y avait-il un meneur de binôme ? ) »
PLB « Non, notre collaboration à tout de suite fonctionné étant donné que nous nous connaissions très bien, notre partenariat avait des bases solides ! De plus, le club et la structure Haut Niveau était inexistante à l’époque, tout s’est créé au fur et à mesure. Il n’y avait ni préparation physique, ni danse au sol. En ce qui concerne le choix des musiques, des costumes et le montage des programmes, Karine s’occupait et décidait de tout, par ce fait la seule chose à laquelle nous devions penser était de patiner de notre mieux. Par la suite Karine nous encourageait, nous poussait à donner notre point de vue et les décisions se prenaient d’un accord commun. La dernière année, les propositions et les échanges venaient autant d’elle que de nous, nous sommes toujours restés un trio, ce mode de fonctionnement était parfait et nous enrichissait les uns les autres. »

KF « Dans quel domaine as-tu progressé depuis ta collaboration ? »
PLB « Tout, les citer serait impossible. Ce qui est sûr c’est que ma collaboration avec Zoé m’a apporté bien plus qu’un bagage technique et artistique. Cela m’a aussi défini en temps que personne, nous avons tous deux forgé notre caractère d’aujourd’hui grâce à l’autre.

KF « Votre meilleur moment »
PLB « Un des entraînements officiel lors des Championnat du Monde à Los Angeles en 2009, patiner côte à côte avec Domina/Shabalin lorsque notre musique a commencé nous avons eu une montéE d’adrénaline au point que Zoé en ait les larmes aux yeux, nous y étions, à patiner juste après les Champions du Monde en titre, à être dans le même groupe d’entraînement que les meilleurs patineurs mondiaux.
Peut être que cela ne représente pas un grand intérêt à raconter et que cela peut même paraître banal mais la sensation qui nous a alors traversé était incroyable et indescriptible… seuls ceux qui ont vécu la même chose peuvent comprendre, j’imagine. Nous avons vécu ça ensemble et l’avons partagé tous deux sur glace. »

KF « Selon toi, si Zoé était : »
- une musique :PLB « « Ca me vexe » de Mademoiselle K »
- une danse : PLB « un duo contemporain »
- un film : PLB « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain »
- un lieu : PLB « une oasis dans un désert »
- un défaut : PLB « la constante remise en question »
- une qualité : PLB « Perfectionniste »

Article rédigé par Kevin Fortin

Photos prêtées par Evelyne Donnard

Pour me contacter: manager@gregory-capra.com