jeudi 14 avril 2016

L'entraînement de Nicolaj Coster-Waldau pour « Gods of Egypt »

Gods of Egypt
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les dieux ne rapportent plus ! L’histoire de ce film, inspirée d’une légende relatant l’affrontant entre Seth et Horus pour gouverner l’Égypte, sorti il y a tout juste une semaine, ne remplit pas plus les salles en France qu’aux États-Unis (Médecin de campagne, sur les écrans depuis trois semaines, engrange plus d'entrées que lui).

Gods of Egypt
A une époque où les dieux vivaient parmi les hommes, Seth, Dieu du désert, incarné par Gérard Butler, convoite le pouvoir. Pour y parvenir, il assassine le roi et condamne Horus, interprété par Nicolaj Coster-Waldau, à l’exil, plongeant ainsi l’Égypte dans le chaos. Après avoir aidé Horus à sortir de prison, Bek, un jeune voleur, va se lancer avec lui dans une aventure épique qui va conduire à une guerre sans précédent.

Nicolaj Coster-Waldau
Pourquoi un tel désamour avec le public alors que le calendrier était plutôt favorable à ce film (une sortie au tout début de la longue période des vacances de Pâques) ? Est-ce la conséquence de la polémique déjà suscitée outre-Atlantique sur le casting (deux acteurs « caucasiens » choisis pour incarner des dieux Égyptiens) ? Serait-ce plutôt la performance de Nikolaj Coster-Waldau qui n’aurait pas convaincu ? 

Nicolaj Coster-Waldau
L’acteur de 45 ans (1m88 pour 87 kg) n’a cependant pas lésiné sur les moyens pour répondre aux exigences du rôle. S’il avoue ne pas nécessairement prendre du plaisir à aller en salle de sport et ne pas avoir hâte d’y aller, il s’y rend malgré tout parce qu’il doit le faire pour être prêt sur le plan physique.

Nicolaj Coster-Waldau
C’est ainsi que, même avec un manque de motivation, l’acteur a atteint 7% de masse grasse avant de tourner le film. Il affiche désormais 107 cm de tour de poitrine, 41 cm de tour de biceps et 84 cm de tour de taille… 

…Et tout ça pour seulement trois séances d’entraînement par semaine, constituées de répétitions avec augmentation de charges.

Nicolaj Coster-Waldau
Pour l’échauffement, Nicolaj pratique tout d’abord quelques pompes pliométriques, des burpees et des exercices avec medecine ball.

La séance se poursuit par exemple avec les exercices suivants :

Exercices
Séries
Répétitions
Standing barbell press*
4 ou 5
5 ou 6
Barbell bench press*
Flat bench*
Decline bench press*
Swiss ball sit-up
2 ou 3
Jusqu'à l’échec
Swiss ball roll-out
*2 à 3 minutes de pause après chaque série

Pour chaque exercice, l’acteur débute sa série à 75% du poids maximum qu’il est capable de soulever. Il passe ensuite à 80%, puis à 90%.

Nicolaj Coster-Waldau
Sceptique sur la nécessité de faire du sport en salle, Nikolaj l’était aussi sur le besoin de consommer des protéines en grosse quantité pour accroître sa masse musculaire et devenir plus fort… jusqu’à ce qu’il ait finalement essayé ! Avec 1 à 1,5 gr de protéines consommés par kilo (il pèse tout de même 87 kg), les résultats n’ont pas tardé à se faire sentir.

Poulet, poisson, œufs, aliments complets et légumes composent son menu. Rien de bien révolutionnaire en somme.

Nicolaj Coster-Waldau
Avec l'exemple de Nicolaj Coster-Waldau, vous pouvez constater que mêmes les plus sceptiques finissent par reconnaître les bienfaits de la pratique d’une activité sportive et d’une alimentation équilibrée. Et maintenant, à qui le tour d'être convaincu ? Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, n'hésitez pas, contactez-moi.

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire