Revenir à l'accueil

jeudi 30 septembre 2010

Grégory Capra pour Philips Activa : la vidéo

video

Grégory Capra et La Parisienne
Du 10 au 12 septembre dernier, je participais au salon du bien-être organisé parallèlement à la course réservée aux dames : La Parisienne. Je présentais pour Philips, leur nouveau produit : Activa, un concept de coaching sportif unique.
Activa est conçu pour aider à trouver la motivation dont vous avez besoin pour vous surpasser. Grâce à la musique, au coaching vocal, à la fixation et eu suivi des objectifs, Activa procure l'énergie nécessaire pour vous donner l'envie positive d'aller vous entraîner et pour avoir une vie heureuse et plus saine.
Activa fonctionne aussi bien pour le cyclisme que pour la course à pied ou le rameur d'appartement, je l'ai testé !
En souvenir, Philips m'a transmis la vidéo de l'évènement. J'apparais environ à 1'50.
Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

mardi 28 septembre 2010

Grégory Capra et Jean Philippe Raibaud : une coopération renouvelée


Vous l’attendez depuis quelques mois... La sortie du calendrier « GREGORY CAPRA 2011 » est prévue à partir de la mi-octobre.

Jean-Philippe a été le premier photographe avec qui j’ai travaillé… et les premières photos de qualité qu’il m’a été donné de faire ….
Cette œuvre signe notre deuxième coopération ensemble, après notre première rencontre en 2005…à mes débuts.
Devenus amis à partir de cette belle rencontre, l’envie de monter un projet commun nous trottait dans la tête depuis un certain temps. Cinq ans après cette première coopération, nous avons finalement décidé de nous lancer non seulement dans la création d’un calendrier. «Un calendrier… oui,… mais pas seulement….»
Le shooting s’est déroulé à Beauduc, dans les Bouches du Rhône dans des conditions idéales : soleil, vent … superbe luminosité… et la magie opère….
En attendant sa publication, que vous pourrez acquérir en souscription, Jean-Philippe Raibaud et moi-même vous livrons, en avant-première, le making-of.
Pour réserver le calendrier Grégory Capra 2011 : manager@gregory-capra.com

lundi 27 septembre 2010

Judo, la saison démarre bien pour Jonathan

Jonathan - Paris - Sportif Capra sur le podium
Encore une fois l'Open de Franche-Comté à tenu toutes ces promesses, avec la présence de nombreuses nations telles que l'Angeterre, la Suisse, le Luxembourg, l'Algerie, la Belgique. Le niveau à été très relevé, pour ce tournoi de début de saison. Jonathan, sportif Capra, inscrit en catégorie moins de 100kg, termine 3ème. Un résultat prometteur pour le reste de la saison.

Pour contacter Jonathan : manager@gregory-capra.com

vendredi 24 septembre 2010

Sylvio - Paris - Coach Capra



Originaire de Nantes, je viens d’arriver à Paris. Première chose faite, j’ai trouvé un nouveau club de judo pour m’accueillir, l’ACBB à Boulogne-Billancourt. Sportif de haut niveau, inscrit sur les listes ministérielles, je suis ceinture noire de judo 2ème dan avec de multiples participations aux Championnats de France où je me classe habituellement ente la cinquième et la septième place.

Je pratique le judo depuis l’âge de 6 ans. Toujours à la recherche de défi, je me suis mis à la compétition très jeune, accédant au niveau national de ma spécialité et me permettant ainsi d’intégrer une structure d’entraînement « sport étude » du collège à l’université.

En plus de cette pratique intensive du judo, j’ai su m’orienter vers d’autres sports, tels que la course à pied , le VTT, la musculation élargissant ainsi mes compétences sportives.

Depuis tout jeune, je m'entraîne sans relâche pour optimiser en permanence mes performances. Le sport est au delà d'une passion, une manière de vivre. Aujourd'hui, le métier de coach sportif est pour moi une suite évidente à mon parcours. Je veux faire partager mes expériences et mes motivations aux sportifs désireux d'aller toujours plus loin dans leur quête de résultats.

Expérience technique :
Entraînements quotidiens voire bi-quotidiens en judo et préparation physique régulière, voici mon expérience technique !

Le judo est un sport à catégories de poids. Je combats en moins de 66kg. J’ai acquis les connaissances nécessaires pour maîtriser et réguler mon poids tout en conservant une forme optimale pour le jour de la compétition.

Expérience pédagogique :
J’ai officié sur des publics différents dans le domaine du sport et de la remise en forme.

En qualité d’assistant éducateur entraîneur, je me suis occupé d’enfants de 6 à 8ans, d’adolescents et d’adultes dans une école de judo à Noirmoutier.

Dans un centre de thalassothérapie à Pornic et une salle de remise en forme à Nantes, j’ai dispensé des cours collectifs, du suivi sur plateau de musculation et du coaching individualisé.

Enfin, j’ai assuré la préparation préparation physique et le suivi d’athlètes de haut niveau catégorie « jeunes » au sein de la structure sport étude de Nantes.

Spécialités :
- Musculation
- Perte de poids ou prise de masse musculaire
- Préparation physique générale
- Stretching
- Fitness
- Cardio-training
- Arts martiaux , self défense

Qualifications :
- Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’Education Populaire et Sportive Activités Gymniques de la Forme et de la Force (BP JEPS AGFF) option musculation, haltères et forme sur plateau
- Brevet de secourisme – PSC 1
- Formation à la méthode Grégory Capra
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra

Pour contacter Sylvio : manager@gregory-capra.com

mardi 21 septembre 2010

De Briançon à Nice : « La montagne ne s’improvise pas »

Quatre semaines après son formidable périple entre Briançon et Nice, Romain Fontaine nous livre ses impressions, à chaud. A 28 ans seulement, ce jeune aventurier déjà bien chevronné nous a reçu ce week-end dans son appartement en région parisienne. Loin des paysages alpins, l’ambiance semblait déjà presque nostalgique. Fabuleux souvenirs d’une randonnée gargantuesque et récits d’un sportif passionné et ambitieux se sont mêlés dans une véritable leçon de vie. Propos recueillis par Anthony CLASSE.


« Ce défi a été vital, car sans la montagne je suis mort » : voici certainement ce qui résumera ces six fabuleuses journées que Romain a vécues entre Briançon et Nice. Bien au-delà des inévitables difficultés rencontrées en montagne il est l’exemple du sportif aguerri qui ne recule devant presque rien : blessures, tempêtes, froids et coups durs ont déjà été effacés. Laissant place à des souvenirs tels que panoramas exceptionnels, rencontres fructueuses et redécouverte d’une faune et flore alpine qui le passionnent il n’oubliera jamais ce qu’il vient de vivre. Les meilleurs topo guides préconisaient initialement 12 jours pour un parcours similaire : Romain a choisi la division par deux pour relier Briançon à Nice, soit 6 jours. Défi personnel, manque de temps aussi peut-être et surtout l’envie de se faire plaisir. Véritable sportif polyvalent dans l’âme (cyclisme, athlétisme, randonnée,…) ce qui comptait avant tout dans cette aventure n’était certainement pas la rapidité mais plutôt de pouvoir se libérer dans un terrain de jeu qu’il commence déjà à maîtriser. Alpes en 2010, GR20 en Corse en 2011…en passant par le Népal, la Mongolie et le Maroc, Romain a encore de nombreuses années devant lui pour gravir d’autres sommets montagneux.

A.C. : Romain, ce défi sportif était-il personnel ? Comment t’es-tu dit du jour au lendemain : «Je vais partir de Briançon jusque Nice» ?
De retour de ma première randonnée, j’avais envie de retourner dans la montagne. J’ai pris la voiture et je suis reparti ! Il s’agissait pour moi à la fois d’un véritable challenge sportif et personnel. Bien entendu je n’avais pas en vue de battre des records, mais plutôt d’accomplir quelque chose du début à la fin et de retrouver la montagne qui est un de mes terrains de jeux favoris pour ce type de séjour. Briançon Nice rentrait dans ce projet, qui m’a intéressé dès le début.

A.C. : Pourquoi avoir choisi les Alpes jusque Nice, et pas une autre région ?
Les Alpes ont cet avantage d’avoir des sommets assez hauts, et pas trop éloignés en termes de distance à partir de Paris. Les Pyrénées sont des montagnes beaucoup plus froides avec des conditions climatiques plus incertaines : trop de vent ! Peut-être trop touristique aussi et pas aussi bien balisée que les Alpes. J’aurais aussi aimé partir en Corse mais à la dernière minute, c’est toujours un peu difficile. Enfin, j’avais pensé à l’Auvergne mais « pas assez haut ». Et l’Italie aussi, mais qui est moins bien balisée que les Alpes françaises.

A.C. : Considères-tu ton défi sportif comme un véritable sport extrême ?
Non, pas du tout. Ce que je viens de réaliser est une esquisse de ce que je veux faire plus tard. Je n’ai pas utilisé de crampons, de piolets ni de pics ! Sportivement c’était très intense bien sûr mais je n’emploierai pas le terme « sport extrême ».
J’avais déjà fait ce genre de sport, en montagne à 17 ans l’hiver. Et cela me donne l’envie de poursuivre un nouveau défi plus intense.

A.C. : Seul ou à plusieurs : penses-tu que le parcours aurait été différent si tu avais été accompagné ?J’ai en fait été accompagné pendant un jour et demi lors du départ. Il s'agissait de mon covoiturier qui venait dans la région pour faire un peu de randonnée. Je lui ai proposé de me suivre pour la première étape. Cela me faisait plaisir de lui faire découvrir la montagne. Même à deux, nous avons trouvé le moyen de nous paumer. Le GR est parfois difficile à trouver ! J'avoue que dans ces moments là être deux aide à garder le moral. Puis on s'est quitté et je suis parti seul dans la montagne, et j'ai bivouaqué seul à la fin de la journée près d'un lac à 2400m d'altitude. De fortes émotions : je vivais ce que je voulais vivre en venant dans les Alpes seul.

Bien sûr la solitude dans ce type d’aventure peut avoir des inconvénients : quand on se perd et qu’on ne trouve pas sa route c’est difficile ! Il faut aussi parfois faire face à des imprévus : les guides de la FFR ne sont pas toujours fiables (mauvaises indications de temps, de distances ou de dénivelés...). Parfois les marquages ne sont pas clairement identifiables. Il manque des balises. Quand tu es à plusieurs, tu dois aussi t’adapter à l’autre tout en posant tes conditions…

A.C. : Qu’as-tu particulièrement aimé ? Inversement, qu’as-tu détesté ?
J’ai indéniablement aimé en prendre plein la vue. La montagne et l’endurance sont mes véritables passions. Inversement je n’ai pas forcément « détesté » mais j’ai pris moins de plaisir à marcher du côté de Nice, car le paysage est plat, je n’y voyais pas le même intérêt. Je n’avais pas non plus ce plaisir visuel du côté de Nice, qui a probablement amplifié les douleurs vers la fin de l’aventure. J’arrivais à mes limites physiques aussi, et j’ai eu très mal dans cette partie. J’en ai pleuré, mais ça n’était pas de la déprime, loin de là… ce que les vrais sportifs comprendront.

A.C. : Côté nutrition, as-tu adapté ton alimentation en fonction de ton parcours ?
Non pas vraiment, même si j’ai respecté les règles diététiques sportives de base. Mon sac pesait déjà lourd, et je ne voulais pas pendre trop de choses superficielles. Je n’y allais pas pour faire un régime ! Je devais malgré tout faire attention à ne pas manger n’importe quoi. J’avais peur de manquer de nourriture.
Je voulais être en autonomie sans être obligé de descendre dans les villages et faire mes courses Mais manger des pâtes et du riz pendant 6 jours de suite c’est frustrant. J’ai pris 1kg de barres de céréales, des sucres lents et rapides, un réchaud. J’ai pris un paquet de céréales pour éviter l’hypoglycémie. J’ai aussi pris des boîtes de thon pour les protéines, pour éviter les courbatures et reconstruire le muscle. Elles ont l’avantage d’être pratiques à emporter dans un sac de randonnée. Pour l’hydratation j’achetais de la St Yorre dès que je le pouvais, pour éliminer. J’avais pris de la vitamine C à croquer aussi, pour éviter les courbatures, et l’arnica pour la prévention.

A.C. : T’es-tu imposé un temps de sommeil afin de favoriser la récupération ?
Non, je ne pouvais pas. Et mon sommeil n’était pas récupérateur quand je dormais en pleine montagne. Je ne pouvais pas non plus me permettre de dormir de nombreuses heures. Et il est clair que je n’y allais pas pour faire des grasses matinées ! J’avais acheté une lampe frontale : je voulais marcher aussi de nuit le matin tôt pour voir le lever du soleil.

A.C. : Si tu avais un conseil à apporter à un sportif qui souhaiterait s’engager dans ce type de défi, quels serait-il ?
De mettre plus de temps ! Je suis fier de ce que j’ai fait, je suis content de moi. Ce qui est important c’est de se surpasser. Dans de bonnes conditions j’aurais peut-être pu faire mieux. Il faut aussi savoir que la montagne ne s’improvise pas : il faut absolument se renseigner sur les conditions du parcours quand on part pour ce type d’aventure. Et de toute façon, quand on aime on ne compte pas : cela est adaptable pour la montagne. Ce que je conseillerais de faire enfin c’est d’effectuer le parcours dans le même sens : Briançon-Nice et surtout pas Nice-Briançon car on pourrait rapidement se lasser des paysages plats.

A.C. : Quels sont tes prochains projets de randonnée ?
Cet hiver j’aimerais monter sur les glaciers alpins dans les conditions des sportifs expérimentés: crampons, cordée,... L’été prochain, j’aimerais faire la Corse et parcourir entièrement le GR20 : là-bas je serai sûr de trouver ce que je veux (chaleur, baignade, neige sur les points culminants). J’ai énormément de volonté pour ce projet : je voudrais le faire en entier dan un temps record ! Me lever tôt le matin et marcher 10, 11h. Dans quelques années, j’aimerais partir à l’étranger, au Népal, en Mongolie. Voir les habitants qui se sont habitués à cet environnement dans lequel j’ai été plus ou moins plongé pendant mon aventure. Mais je voudrais surtout gagner en expérience personnelle … faire des randonnées avec des crampons, piolets, avec guides de montagne avant de partir pour des aventures plus extrêmes.

A.C. : As-tu un mot ou une phrase qui résumeraient ton aventure ?
« Cette aventure a été vitale pour moi car sans randonnée je suis mort ». Je suis très content et fier de ce que j’ai réalisé. Mentalement je me suis surpassé (je n’ai pas accepté de prendre la voiture quand on me l’a proposé). Le fait de ne pas avoir rebroussé chemin également, de courir dans la montagne seront pour moi des souvenirs forts. C’est un amour passionnel que j’ai retrouvé lors de cette aventure. C’est aussi un avant goût de ce que je ferai prochainement.

A.C. : As-tu des remerciements particuliers à adresser à des personnes qui t’ont soutenues pendant ce défi ?
Je remercie Grégory qui a créé cette excellente émulsion avec le blog. Un grand merci aussi à Eric qui m’a suivi quotidiennement. J’ai eu quelqu’un qui a pu m’aider sur le plan technique et humain. Ca m’a aidé, ça m’a poussé ! Je remercie aussi tous ceux qui m’ont appelé pendant cette aventure. Je remercie enfin les lecteurs du blog pour leurs commentaires qui m’ont fait chaud au cœur : je les invite tous à partir pour une randonnée de ce type. Je n’oublie pas aussi de remercier Jessy Georges qui m’a hébergé le dernier jour à Nice.

Pour contacter Romain : manager@gregory-capra.com

lundi 20 septembre 2010

1O km de Toulouse : Frédéric, toujours en forme !

Frédéric - Toulouse - Coach Capra


Hier, dimanche 19 septembre 2010 avaient lieu les 10KM et le semi-marathon de Toulouse organisés par le TOAC Athlétisme.

Sous un soleil radieux, cinq jours après le Tri-City-Athlon qui l'avait mené jusqu'à Londres, Frédéric est au rendez-vous pour dérouler ses jambes musclées sur l'asphalte de la ville rose.

Résultats au 10KM (429 arrivants) : 3ème en 32 mn 46 sec !

Frédéric, coach Capra à Toulouse, est décidemment l'homme fort de notre team, 3 compétitions en 15 jours, les chronos ne cessent de s'améliorer et ce n'est pas fini, promet-il !

Pour contacter Frédéric : manager@gregory-capra.com

dimanche 19 septembre 2010

Bootcamp Capra autour de la perte de poids !

Les pompes avec appui sur un banc, sympa, coach !

Pour rester dans la série des prénoms gaëliques, c'est Kilian qui animait ce matin le troisième bootcamp Capra. Kilian est un judoka évoluant au plus niveau français mais il fut aussi champion de France junior sur 10km en 33 minutes et quelques secondes. A défaut de connaître cette information, les participants s'en sont rendu compte !

Par ce dimanche, la météo était de la partie. Direction le bois de Vincennes pour quelques exercices de remise en forme autour du lac de Saint-Mandé. Kilian s'est adapté au niveau du public : pompes avec les mains sur un banc (merci Kilian !), dips, abdos,... et pour agrémenter le parcours, quelques surprises : montées d'escaliers en sprint (pas merci Kilian !) ou courses en côte et là, on lève les pieds sinon gare à la chute !!!

Les dips face au lac !

Kilian a ponctué le parcours de quelques conseils sur la perte de poids, comme courir couvert, lui même se préparant pour une compétition de judo, le tournoi senior de Besançon, les 25 et 26 septembre prochain et devant perdre 3kg pour tomber sous les 66kg.... On se demande où il va perdre ces 3kg, mais facile, dit-il ! D'ailleurs, il promet aux participants qu'ils ont perdu 1kg à l'issue du présent bootcamp... un argument qui va attirer du monde !
Kilian vient d'ouvrir son studio de coaching au Plessis-Robinson avec appareils de musculation, tatamis au sol et sur les murs, sac de frappe, sauna et table de massage ! Un lieu à visiter et où vous êtes invités.
Repos la semaine prochaine, le bootcamp suivant aura lieu dimanche 3 octobre.


Pour contacter Kilian ou participer au prochain bootcamp : manager@gregory-capra.com

samedi 18 septembre 2010

Tri-City-Athlon, Frédéric premier à Londres

Frédéric, coach Capra à Toulouse, même pas froid !

Frédéric, coach Capra à Toulouse, est de retour en France. Frédéric nous communique ses résultats au Tri-City-Athlon, triathlon un peu spécial organisé par Eurostar, mardi 14 septembre dernier.

Paris, 7h30, épreuve de natation dans une eau à 15°C, je termine dans les derniers en 28'30 pour 1500m. On peut quasiment dire que j'ai appris à nager pour cette compétition !

L'épreuve la plus difficile !


Bruxelles, 12h40, épreuve de cyclisme avec beaucoup de reprises (virages, ronds-points, carrefours), beaucoup de côtes et beaucoup de vent, je termine 10ème en 1 heure 01'40 pour 40km (en réalité 37,5km).

Londres, 18h30, épreuve de course à pied sous une pluie battante, je termine 1er en 34'30 (10,1km a mon GPS).


Merci à tous pour cette aventure, Frédéric

Au classement général, je suis 15ème sur 119 participants et des clubs de duathlon veulent me recruter.

J'ai même eu droit à un bref passage sur France 3 dans l'émission "Tout le sport"
http://sport.francetv.fr/tout-le-sport/index-fr.php?video=manuel_tls_extrait_1_20100915_273_15092010222207_F3&id=2036

Merci à tous, par vos votes en début d'année, de m'avoir permis de vivre cette aventure.
Pour contacter Frédéric : manager@gregory-capra.com

Kilian - Paris - Coach Capra


Je suis né en région parisienne dans une famille de sportifs de haut niveau où, dès le plus jeune âge, j’ai été bercé au rythme des événements sportifs et de l’avis de chacun sur le domaine !

Avec un caractère bien forgé et le désir d’avoir mon propre avis, j’ai eu une recherche personnelle de tous les instants, tant dans la pratique de l’activité et la quête du haut niveau que dans l’apprentissage théorique et l’expérience du terrain.

Désireux de devenir quelqu’un, j’ai tracé ma route tant sportivement que professionnellement.

Sportif de haut niveau, judoka classé en première division, je suis actuellement en formation pour l’obtention d’un brevet d’état deuxième degré et ce tout en continuant mon parcours d’athlète avec un entraînement intensif !

Je serai donc votre coach pour vous permettre d’atteindre vos objectifs et de mettre ma passion du sport à votre service !

Expérience technique :
J’ai aujourd’hui la charge d’un groupe de jeunes compétiteurs de haut niveau en judo (champion de France cadet et vice championne de France cadette) et de plusieurs athlètes internationaux en judo à qui je prodigue mes conseils en préparation physique.

Mon expérience du haut niveau et le type de sport que je pratique, le judo, sport à catégories de poids m’ont conduit à apprendre à m’alimenter de manière saine et à savoir perdre du poids efficacement en alliant performance et nutrition.

J’ai appris à puiser dans mes ressources psychologiques et j’ai exploré les différentes techniques de la préparation mentale (relaxation, training autogène ou encore visualisation…) afin d’être relaxé et encore capable de donner le meilleur de moi-même au moment des compétitions.

Expérience pédagogique :
- Professeur de judo chez les plus petits,
- Responsable d’un groupe compétiteur en judo,
- Préparateur physique d’athlète de haut niveau,
- Cours de fitness /pilâtes /stretching /abdos fessier /musculation en groupe ou en individuel.

Spécialités :
· Musculation prise de masse musculaire
· Perte de poids
· Préparation physique
· Stretching
· Fitness
· Réhabilitation post-blessure.
· Cardio-training
· Art martiaux
· Self défense

Qualifications :
- Brevet d’Etat d’Educateur Sportif (BEES) judo 1er degré
- En formation BEES 2ème degré
- Formation à la méthode Grégory Capra,
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra

Loisirs - divers :
Je m’intéresse aux sports mécaniques, à la technologie, la musique, la mode, l’économie et au management.

Pour contacter Kilian : manager@gregory-capra.com

vendredi 17 septembre 2010

Happy Birthday, Pierre !

Pierre, seul dans la nuit à Saint-Martin !

Joyeux anniversaire, Pierre... 21 ans ! A Saint-Martin depuis 10 jours, notre sportif s'est enfin remis du décalage horaire... C'est le seul que je connaisse qui souffre du jetlag de l'est vers l'ouest... Mais maintenant fini d'errer dans la nuit, c'est footing dans le sable mou, nage en mer et pompes sur les rochers !
Cette semaine un client m'a dit : "Je veux être musclé, comme Pierre !"

Au boulot, Pierre, on ne va pas te laisser souffler !!!

Pour contacter Pierre : manager@gregory-capra.com

mercredi 15 septembre 2010

L'arbalète, un sport de pointe

Pierre Bonneau, arbaletrier

La ville d’Avon en Seine-et-Marne, creuset de coachs Capra ( !!), a accueilli du 30 août au 4 septembre le XVe Championnat du Monde d’arbalète. Pendant toute la semaine, ce sont 170 champions venus de 15 nations qui se sont disputés les titres mondiaux, l'occasion de découvrir un peu plus ce sport méconnu.

Les arbalétriers, concourent à travers deux spécialités : l’arbalète field et l'arbalète match.
* L’arbalète field est une discipline proche du tir à l’arc du fait notamment de l’utilisation de flèches. Cette spécialité comporte 3 épreuves de tir sur 35, 50 et 65 mètres. Réapparu vers 1989, cette arme avait presque disparu de tous les stands de tir. Depuis sa relance, elle remporte un franc succès et des championnats lui sont consacrés.
Tirer avec une arbalète procure des sensations particulières, c’est un peu un retour aux origines du tir.

* L’arbalète match se rapproche du tir à la carabine en projetant sur cible un petit projectile à tête plate, appelé trait, qui est composé d’un corps en bois ou carbone. Cette discipline créée récemment, en même temps que l’arbalète Field, comporte aussi différentes épreuves des tirs à 10 et 30 mètres. Le tir à la match comporte une épreuve avec genou posé au sol.

L’arbalète, discipline peu connue et peu médiatique est pourtant un sport qui nécessite une grande concentration, une maîtrise de son souffle, une capacité à faire le vide. Cela nécessite aussi une endurance car il faut tenir « la distance ». Et il faut en outre une certaine force physique car il ne faut pas s’ankyloser ni se tétaniser, ce qui n’est pas toujours facile.

Cela en fait un sport somme toute complet qui sous sa forme match attire et convoite beaucoup d’ex-carabiniers. La France est d’un bon niveau puisque 7ème sur 15 nations présentes mais 3ème au tableau des médailles.

Article rédigé par Kevin FORTIN.

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

mardi 14 septembre 2010

Tri-City-Athlon, le parcours de Frédéric, coach Capra

7h30, le départ dans une eau à 15°C

A l'aube ce matin, ils étaient une centaine en combi sur le quai de Loire à patienter avant le grand saut dans l'eau du bassin de la Villette. Comme le disait un athlète à l'arrivée, "je m'entraîne tous les jours autour du bassin, mais je n'avais jamais pensé y nager !", ce sont les pensées qui me sont venues à l'esprit, car c'est aussi mon terrain d'entraînement favori de courir par là.

Ce matin je suis venu sans courir mais avec l'appareil photo autour du cou pour tenter de faire quelques photos de Frédéric, coach Capra au départ de ce triathlon Eurostar, d'un genre un peu particulier : natation à Paris, vélo à Bruxelles et course à pied à Kensington dans la même journée. Qu'est ce qu'on ne fait pas pour prouver que les trains peuvent arriver à l'heure ? LOL


Frédéric, aisément reconnaissable

Dans le team Capra, on ne lâche rien, ni dans la performance, ni dans le style, Frédéric était aisément reconnaissable dans une combinaison sans manche (!) et des épaules qui permettent en un coup d'oeil de comprendre les heures d'entraînement qu'ils s'est imposées pour en arriver là. Certes en ce début d'automne l'eau n'était pas glacée, mais tout de même, à 7h00 du matin, faut le faire !
Trois longueurs du bassin de la Villette (entre le cinéma MK2 et l'hôtel Holiday Inn au pont de la rue de Crimée). Le groupe s'est vite étalé, laissant à l'arrière quelques débutants qui visiblement utilisaient déjà leurs dernières forces jusqu'à l'abandon... Ceux là manquaient sans doute d'un coach Capra pour se préparer.

Sprint jusqu'à l'arrivée

Pour le spectateur, c'était impressionnant de voir que quelqu'un d'aussi massif et musclé que Frédéric se débattait au milieu de la mêlée pour tenir son rang. A cette heure-ci, il court dans Kensington Park pour la 3ème épreuve. Après l'arrivée, les photos témoignent de sont état de fraîcheur, à peine quelques cernes de fatigue ; il avait encore des réserves d'énergie pour les épreuves suivantes.


Frédéric, prêt pour les épreuves suivantes !

Pour info ce sont des femmes qui sont arrivées dans les premières, dont une athlète olympique, c'est dire le niveau des concurrents au départ, touristes s'abstenir ...

Article et photos - Denis Thuillier


Pour contacter Frédéric : manager@greggory-capra.com

lundi 13 septembre 2010

Frédéric, fin prêt pour le Tri-City-Athlon

Frédéric - Vacances en Corse


Demain, rendez-vous à 7h30 au bassin de la Vilette à Paris pour le départ du Tri-City-Athlon, le 1500 mètres natation. Les épreuves suivantes, 40 km de vélo et 10 km de course à pied, auront lieu le même jour, respectivement à 12h00 à Bruxelles et 18h00 à Londres.
Le concurrent à ne pas rater est Frédéric, notre coach de Toulouse, le beau gosse blond, tel qu'il se décrit avec humour, qui n'a jamais été aussi affûté ... 1m78 et 71,5 kg de muscles ! Il sera reconnaissable dans sa combinaison sans manche ! Mettez vos réveils à sonner bien tôt et préparer vos objectifs ...
Début août, Frédéric nous relatait ses entrainements d'été :
" J'etais en Corse, c'était super ! Mais pas de vacances pour les entraînements ! Plus de douleur au genou donc je m'entraîne à fond dans les 3 disciplines.
Je fais entre 10 et 13 entraînements par semaine:
- course à pied, 3-4 fois par semaine, reprise après blessure donc pour l'instant je ne fais que des footing, plus ou moins rapide, entre 14 et 17km/h à peu près... je devrais vite retrouver mon niveau (environ 32 min au 10km)
- vélo, 2-3 fois par semaine, sorties de 40 à 60km, plat ou vallonnée, et quelques séances de fractionnés ; j'ai profité des soldes pour investir dans un nouveau vélo, ça va déjà mieux ! Je tourne environ à 36 km/h de moyenne pour les sorties sur le plat, et 33 km/h pour les sorties sur les côteaux de Toulouse,
- natation, 2-3 fois par semaine, séances d'environ 2 km (c'est pasbeaucoup, je sais !), la motivation n'est pas toujours au top pour aller nager, et je ne progresse pas des masses...l'un étant la conséquence de l'autre ou l'inverse... Je ne pense pas être capable de faire moins de 27 minutes sur le 1500m,
- muscu : 3 fois par semaine il faut bien s'entretenir un peu !
L'agencement des entraînements est varié, ça peut être muscu le midi et course à pied le soir, natation le midi et vélo le soir, natation le midi et muscu le soir (aie ça c'est dur !)...etc. Et là je commence à travailler les enchaînements vélo - course à pied : dur dur mais ça va quand même !
Je ne suis pas un lêve-tôt, la natation à 7h30, ça va être dur ! Et pour rentrer de Londres à Paris, train à 7h30 du matin, le lendemain, c'est pas avec ça qu'on va pouvoir visiter la ville ! LOL
Allez, je m'en vais ce week-end au Cap d'Agde, histoire d'enlever la marque du maillot !"
Frédéric profite de sa journée du lundi 13 septembre pour quelques shootings avec des photographes de renom.

Les articles précédents concernant Frédéric :
http://gregory-capra.blogspot.com/search/label/Fr%C3%A9d%C3%A9ric

Pour contacter Frédéric : manager@gregory-capra.com

Grégory Capra au salon Bien-Etre de La Parisienne

Trois jours avec La Parisienne

Dimanche 12 septembre, vous étiez 22 006 femmes inscrites à cette 14ème édition de La Parisienne sous les couleurs du Bresil. Le défi à relever : un parcours de 6km en plein cœur de Paris !Durant 3 jours, le village au rythme du Brésil et le Salon bien-être ont accueilli plusieurs milliers de visiteurs qui ont pu s’informer et échanger sur les stands des partenaires mais aussi s’amuser grâce aux nombreuses animations proposées.Toujours dans un climat convivial et enthousiaste vous avez été accompagnés par 400 musiciens sur le parcours mais aussi supportés par des milliers de spectateurs, enfants, famille, amis…

Du vendredi 10 au dimanche 12 septembre 2010, les partenaires de La Parisienne vous accueillaient sur leur stand avec au programme : animations, informations, conseils, dégustations, tests, découverte, massages, jeux...Les Parisiennes pouvaient venir accompagnées de 10h à 20h vendredi et samedi et de 8h à 14h dimanche.

Grégory Capra présente Activa sur le stand Philips

J'ai passé trois jours sur le stand PHILIPS qui donnait rendez-vous pour vivre une expérience unique autour du « Bien être ». En parcourant la maison Philips, vous pouviez :

- bénéficier de conseils sur le sommeil et venir découvrir les dernières innovations technologiques en la matière,

- profiter des cocktails vitaminés réalisés à l’espace cuisine,

- vous rendre dans l’espace salon pour tester ou découvrir Activa, le nouveau partenaire de votre forme !

Et c'est moi qui faisait découvrir ce nouveau produit : Activa. Trois jours debout, résultat aujourd'hui j'ai mal aux pieds, LOL !

Le site de PHILIPS : http://www.philips.fr/

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

dimanche 12 septembre 2010

Bootcamp sous la pluie

Kevin, un peu déconcentré !

Justes prévisions météo... La pluie était elle aussi au rendez-vous du deuxième bootcamp Capra. Une accalmie a permis aux sportifs de s'élancer vers le lac de Saint-Mandé où les choses sérieuses ont commencé sous la direction de Kevin qui avait accepté de porter le tee-shirt Capra malheureusement trop flottant !

Kevin a réservé un programme de course fractionnée aux sportifs présents : une minute de footing à allure légère, deux minutes à allure soutenue, trois minutes à fond. Un rythme pris aussi par la pluie qui redoublait alors d'intensité...

L' exercice de fractionné est indispensable pour acquérir de la résistance et repousser ses limites de souffrances physiques. Avec le fractionné, on augmente progressivement ses capacités à tenir un pourcentage plus élevé de VO2max, donc on améliore ses performances respiratoires. Le coeur se développe, prend du volume, les pulsations à l'effort ont tendance à baisser; dix pulsations de moins, ce sera un kilométre de gagné.

Florent et Kevin, le défi pompes

Après la course, le défi entre Kevin et les autres sportifs : une pompe pour les sportifs, une pompe pour Kevin, deux pompes pour les sportifs, deux pompes pour Kevin, etc... Victoire de Kevin à 16 pompes. Pfff... vous allez dire c'est rien, mais ça fait quand même 136 pompes pour Kevin et Florent, le meilleur des sportifs, avec des temps de repos très courts, inférieurs à 10 secondes. Pas de crainte pour les futurs participants débutants, ceux qui se sont arrêtés à 5 pompes ont pu prendre quelques photos !

Après cela, étirements et retour, bien mouillés, vers la place de la Nation.
Prochain bootcamp, dimanche 19 septembre à 10h00, départ du 5 rue de Lagny à Paris (proche métro/RER Nation). Ce bootcamp sera animé par Yoann.

Pour participer au prochain bootcamp : manager@gregory-capra.com

samedi 11 septembre 2010

Yoann - Paris - Sportif Capra






J’ai depuis tout petit pratiqué une multitude d’activités physiques allant du judo (ceinture noire avec compétitions au niveau France) au rugby (en Nationale 2) en passant par le jujitsu brésilien, le full contact, le free fight…

J’ai rapidement souhaité me préparer physiquement et c’est avec cet objectif que je me suis mis à pratiquer la musculation et autre renforcement musculaire en plus d’un entraînement cardio vasculaire intense.

Passionné, vous l’aurez aisément compris, par le sport mais aussi par la discipline (sans pour autant être un tortionnaire...), après l’obtention de mon baccalauréat littéraire, j’ai entamé une carrière de sous-officier dans l’armée.

Ma passion ne faisant que croître au fil des années et mon envie de transmettre mon savoir à des personnes qui sauraient l’apprécier suivant le même chemin, j’ai alors changé de voie afin d’obtenir plus amples compétences pédagogiques et didactiques.

Mon Brevet d’Etat alors en poche, j’ai commencé à naviguer de salle en salle…offrant une prestation qui n’était pas à la hauteur de mes ambitions tant le suivi proposé aux clients était faible…

Je me suis par conséquent orienté vers cette voie qu’est le coaching sportif.

Aujourd’hui j’ai donc le plaisir de pouvoir vous prendre en charge dans le but :
- de vous (re)donner goût au sport,
- vous permettre de vous détendre grâce à cette pratique,
- de (re)trouver une santé de fer pour vous amuser à passer les années en rajeunissant.
Bref, rendre votre vie un peu plus agréable !


Expérience technique :
- Coach sportif sur Paris au sein de différents clubs de remise en forme,
- Préparation physique d’un judoka de haut niveau du pôle France judo de bordeaux, en planification et élaboration d’un programme de musculation et de cardio-trainning , combinant prise de force, puissance et perte de poids,
- Collaboration avec un boxeur amateur de très bon niveau, dans le cadre de sa récupération et son travail post compétition.


Expérience pédagogique :
Prof de fitness et musculation en salle depuis fin 2005 :
- cours collectifs,
- élaboration de programme de musculation,
- coaching en circuit training.


Spécialités :
- Musculation: prise de force, tonification et sèche musculaire…,
- Cardio training‚
- Enseignement et entrainement type sport de combat.

Qualifications :

- Brevet d’Etat Métiers de la Forme
- Attestation de Formation aux Premiers Secours


Pour conctacter Yoann : manager@gregory-capra.com

vendredi 10 septembre 2010

Ces autres métiers du sport : Sébastien, performer

Sébastien, performer

Pour moi qui me couche habituellement à 22h30 pour me réveiller à 8h00, au risque de tomber malade (maux de gorge, toux, fièvre,…) si j’y déroge, pour moi qui ne boit pas, ne fume pas, ne danse pas… , cette enquête sur les sportifs du monde de la nuit est comme un voyage en terre inconnue. Le voyage commence à Strasbourg avec Sébastien Santraine, performer.

Greg : Sébastien Santraine ? Un pseudo, un nom de scène ? C’est trop beau pour être vrai..
Pourtant c’est la réalité. Le sport est donc une obligation pour moi : un an et demi de judo, un an de boxe thai, six mois de kickboxing, cinq ans de basket, huit ans de football, … un touche à tout …, je trouve ma voix dans la musculation à l’âge de 20 ans. Une réelle passion qui m’amène à participer à plusieurs compétitions de bodybuilding, terminant régulièrement sur le podium. En avril dernier, j’ai terminé 3ème du Top de Colmar en catégorie Seniors, moins de 80 kg.





Top de Colmar - Avril 2010



Greg : Attends, le culturisme est très exigeant, comment conjugues-tu cela avec une vie nocturne ?
J’ai adapté mon rythme de vie. Je travaille en boîtes de nuit les jeudis, vendredis et samedis soir. J’ai pris l’habitude de me lever tard aussi tout le reste de la semaine. Je m’entraîne en fin d’après-midi deux heures à deux heures trente en salle de musculation du lundi au vendredi.

Greg : Deux heures trente ? Parce que tu fais aussi du cardio pour rester sec ?
Non, deux heures trente de musculation, en split. Pas besoin de cardio pour rester sec, je suis un mec très speed, … et je m’interdis même la caféine après 16h00 !

Greg : Ton métabolisme est donc ta vraie chance ?
Pas seulement ! Je fais trois longues séances d’abdos par semaine. Je ne bois pas, ne fume pas. Je surveille mon alimentation et ne me laisse aller qu’un jour par semaine… hors période de régime bien sûr. En période de régime, c’est zéro écart alimentaire, pas une miette de pain ne rentre dans ma bouche durant deux mois et demi.

Sébastien, la musculation par plaisir


Greg : La musculation est un passage obligé pour ton boulot ?
Certes, c’est grâce à mon esthétique que je suis apprécié sur scène mais c’est par plaisir que je pratique la musculation. La musculation m’a amené à exercer le métier de performer. Ce n’est pas le métier de performer qui m’a obligé à faire de la musculation.

Greg : Je n’y connais rien au monde de la nuit, explique …
Les choses marchent bien pour moi. J’ai arrêté mon boulot de chauffeur-livreur et ne vis que de mes shows en boîtes de nuit sur un rayon de 300 à 350 km autour de Strasbourg et à Lille où j’ai un pied à terre. A trente ans, je suis encore jeune. Des collègues exercent encore à 43 ans ! Je me produis seul ou en groupe.


Sébastien : "Mon point fort, c'est mes abdos !"


Greg : Quels sont tes atouts ?
Ma définition, je suis le gars le plus dessiné de la bande en général, mes abdos… et mes fesses… Je fais du strip-tease et les filles adorent !

A suivre d’autres enquêtes sur les métiers dérivés du sport… mais probablement moins exotiques que celui-ci !

Pour contacter Sébastien : manager@gregory-capra.com

jeudi 9 septembre 2010

Venasque, le programme sportif du 20 au 23 septembre

Canoë sur la Sorgue

Je viens de clôturer les journées multisports organisées à Venasque du 06 au 09 septembre. Face au succès remporté par ce premier stage, j'ai décidé de renouveler l'expérience tant que les beaux jours sont encore-là.

Voici le programme !

Lundi 20 septembre : VTT le matin (9-11h), renforcement musculaire en fin d’après-midi (une heure et demie maximum)

Mardi 21 septembre : départ le matin tranquillement pour le Grau du Roi et jet ski l’après midi, session de deux heures

Mercredi 22 septembre : footing de récupération le matin à rythme modéré suivi d'une séance de relaxation… si on a un beau soleil… on se mettra dans un endroit calme… au bord de l’eau… à l’ombre… le rêve ... puis l'après-midi, canöé sur la Sorgues l’après-midi (15-17h)

Jeudi 23 septembre : VTT ou musculation en plein air pendant une ou deux heures, balade jusqu’à la Fontaine du Vaucluse.

Ce programme pourra être modulé en fonction de la météo, la fatigue,...

Activités supplémentaires :
- baptême plongée sous-marine,
- karting… mardi, mercredi ou jeudi… à voir sur place,
- massage ... la prestation se fera en institut à l'Isle-sur-la-Sorgue.

Diététique :
- je vous l’ai promis….vous aurez droit à de bonnes tables… j’ai mes idées en tête… et je me propose de vous accompagner au restaurant du lundi midi…qui sera proche de notre parcours VTT… une bonne occasion de se retrouver tous ensemble… pour les autres restaurants… je vous donnerai les adresses...libre à vous ensuite d’y aller quand bon vous semble…
- je vous prévois par contre un programme personnalisé chacun pour la diététique… à mettre en place dès que le stage sera fini.

Date limite des inscriptions : dimanche 12 septembre.

Pour plus d'informations : manager@gregory-capra.com

mercredi 8 septembre 2010

Cédric - Chartres - Coach Capra


Né à Millau, mon objectif dès le plus jeune âge a été d’atteindre le plus haut niveau en judo. Mon père étant lui-même judoka, il a su me transmettre sa passion pour ce sport qui nécessite beaucoup de rigueur et de discipline.

En faisant preuve d’une assiduité sans faille, je suis parvenu à un résultat satisfaisant qui me permet aujourd’hui de diriger un club de judo et de taïso (gymnastique sportive) comptant 460 adhérents à son actif.

Je serai donc votre coach pour vous permettre d’atteindre vos objectifs et mettre mon savoir-faire et ma passion du sport à votre service !

Expérience technique :Depuis dix ans, j’entraîne un groupe de jeunes compétiteurs de haut niveau en judo (champion de France cadet et vice championne de France cadette) et de plusieurs athlètes internationaux en judo à qui je prodigue mon savoir.

Mon expérience du haut niveau et le type de sport que je pratique, le judo, sport à catégories de poids m’ont conduit à apprendre à m’alimenter de manière saine et à savoir perdre du poids efficacement en alliant performance et nutrition.

J’ai appris à puiser dans mes ressources psychologiques et j’ai exploré les différentes techniques de la préparation mentale (relaxation, self-control ou encore visualisation…) afin d’être relaxé et encore capable de donner le meilleur de moi-même au moment des compétitions.

Expérience pédagogique :- Directeur technique d’un club de judo,
- Responsable d’un groupe compétiteur en judo,
- Entraîneur d’athlètes de haut niveau,
- Cours de fitness /taïso /stretching /abdos fessier /musculation en groupe ou en individuel.

Spécialités :
· Musculation prise de masse musculaire
· Perte de poids
· Préparation physique
· Stretching
· Fitness
· Réhabilitation poste blessure.
· Cardio-training
· Art martiaux
· Self défense
· Massage

Qualifications :
- Brevet d’Etat d’Educateur Sportif (BEES) judo 1er degré
- Ceinture noire 3eme dan de judo
- Formation à la méthode Grégory Capra,
- Formation en conseils alimentaires Grégory Capra

Mes principaux titres de judo :- Champion de France par équipe 2001/2006
- Double champion du monde Master 2008/2009
- Champion d’Europe Master 2009

Loisirs - divers :Je m’intéresse aux sports de combat, au cinéma, à la musique, à la politique, à l’économie et au management.

Pour contacter Cédric : manager@gregory-capra.com

lundi 6 septembre 2010

Arnaud, bientôt pompier de Paris

Arnaud, 18 ans, 1m75, 74 kg, 24 tractions...


Arnaud est Jeune Sapeur-Pompier (JSP) à l’âge de 14 ans, puis Sapeur-Pompier Volontaire (SPV) à l’âge de 16 ans, dans une petite commune de Haute-Saône. Sa caserne réalise tout de même 600 interventions par an.

Arnaud souhaite intégrer, dans les meilleures conditions, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, pour cela, il doit réaliser de bonnes performances lors du CSO en décembre 2009 à Villeneuve-Saint-Georges.

Quatre mois avant cette journée au CSO, Arnaud nous demande conseil pour améliorer ses performances physiques notamment au niveau des tractions. A ce moment-là, Arnaud est déjà capable d’exécuter 13 ou 14 tractions en pronation alors que le minimum requis est de 10 tractions.

Durant les quatre mois qui le séparent de l’examen, Arnaud reçoit un programme d’entraînement hebdomadaire et rend compte fidèlement de ses performances. Le programme est adapté en conséquence. Nous n’allons pas vous cacher que l’entraînement est exigeant. Arnaud fait preuve de courage et d’endurance avec un mental aussi élevé que ses qualités physiques.

Au jour de l’examen, en décembre 2009, Arnaud réalise 24 tractions, atteint le palier 12 au Luc Léger (le maximum pour cet examen) et réalise un très bon parcours sportif. Avec la note de 17 / 20, Arnaud termine premier de cette journée.

Le 05 octobre 2010, à l’âge de 18 ans, Arnaud intègrera la BSPP.

Depuis le début de l’année 2010, Arnaud a légèrement modifié son entraînement, cette fois-ci dans un souci esthétique, avec un peu plus de musculation pratiquée dans la salle de sport dans laquelle il est inscrit depuis un an et demi et une alimentation équilibrée et régulière avec une supplémentation en protéines. Il a gagné en force (100kg au développé couché) et en masse musculaire …. Résultat : 1m75 et 74 kg… sec !

A un mois de son intégration, Arnaud va maintenant axer son entraînement sur les exercices de base qui l’attendent durant ses classes : pompes, tractions, dips, course à pied,… « Mon objectif est d’atteindre 100 pompes et 30 à 35 dips », nous dit Arnaud. Le but est d’être bien classé pour pouvoir, dans six mois, choisir son affectation.

Bienvenue à Paris, Arnaud !

Pour bénéficier vous aussi d’un suivi sportif, pour préparer un examen : manager@gregory-capra.com

Pierre - Sportif Capra - décroche sa ceinture bleue de JJB

Pierre, déjà à la plage...


Pierre, sportif dans l'équipe de Grégory Capra, a profité de son année à Aix-en-Provence pour renouer avec le jiu jitsu brésilien. Après plusieurs mois d'entraînement et de compétions, Pierre décroche sa ceinture bleue !

Demain, Pierre qui la métropole et s'en va exercer ses talents sur l'île de Saint-Martin aux Antilles. Dès qu'il aura trouvé un club d'arts martiaux là-bas et repéré tous les parcours d'entraînement outdoor, il sera prêt à vous accueillir.

Un secret... Pierre peut déjà vous indiquer où déguster les meilleures langoustes et le meilleur rhum de l'île. Rendez-vous donc à Saint-Martin pour les vacances d'hiver !

Pour contacter Pierre : manager@gregory-capra.com

Frédéric - Toulouse - Coach Capra : 3ème des Boulevards de Colomiers

Frédéric en plein effort sur les Boulevards de Colomiers
Colomiers, une belle course des Boulevards pour plus de 1000 coureurs, 10 km au travers de cette ville en banlieue de Toulouse. Hier, 5 septembre 2010, se tenait la 17ème édition de l'épreuve.

Frédéric, coach Capra à Toulouse, se classe 3ème en 33 minutes et 11 secondes, un mois seulement après avoir repris l'entraînement de course à pied. Cette moyenne de près de 18km/h est de bon augure pour le Tri-City-Athlon organisé par Eurostar. Frédéric espère terminer premier au 10km dans le parc de Kensington à Londres, le 14 septembre prochain.

Les précedents articles concernant Frédéric :

Pour contacter Frédéric : manager@gregory-capra.com

dimanche 5 septembre 2010

Premier bootcamp Capra : un franc succès !

Kévin (au centre) motive les recrues !

Samedi 4 septembre, arrivé avec une heure d'avance, Kévin attend les recrues. Impossible de trouver un tee-shirt Capra assez moulant... tant pis on s'en passera !

A 10h00, départ du 5, rue de Lagny à Paris (proche métro/RER Nation). On ne pose pas de questions sur le parcours, le Chef a fait une reconnaissance dans la semaine... Après un footing à une allure modérée, la troupe se retrouve autour du lac de Saint-Mandé. C'est là, dans le bois de Vincennes, que les choses sérieuses vont commencer... Kevin propose du 1, 2, 3 :
1) 1mn de footing à allure normale
2) 2mn de sprint,
3) 10 pompes,
le tout répété dix fois et sans repos.... en théorie, mais pas d'inquiétude, Kévin a su adapter le programme à un groupe plutôt débutant pour cette première.

Après cela, on reprend son souffle au soleil et Kévin enchaîne... Des séries de pompes en mode pyramidal pour tout le monde et des étirements avant de rentrer à la base en footing léger, mais pas question de négocier et de s'arrêter pour marcher sur les 50 derniers mètres !

Ouf ! Tout le monde est rentré, transpirant et heureux, prêt à recommencer, se donnant rendez-vous pour le prochain bootcamp, dimanche 12 septembre à 10h00.

Sportifs confirmés ou débutants, on vous attend, le dimanche 12 septembre à 10h00 devant le 5, rue de Lagny à Paris, en tenue de sport !

Pour contacter Kevin et participer au prochain bootcamp : manager@gregory-capra.com

samedi 4 septembre 2010

Julien MAGNIEZ : du 400m haies à la kiné

Julien Magniez - 400m haies -Champion de France Universitaire 2010

« D’ici 2 à 5 ans ça serait du 400m haies de haut niveau, ambitieux et sans limite ». Julien Magniez est l’actuel champion de France Universitaire du 400m haies. Les excellents résultats des français aux championnats d’Europe d’athlétisme lui ont ouvert la piste vers des espoirs de performances élevées. Il fait aujourd’hui partie des meilleurs jeunes de sa catégorie sur cette discipline exigeante qui allie technicité et précision. Préparation physique mesurée, alimentation équilibrée et auto discipline de vie lui permettent actuellement de combiner efficacement son métier de kinésithérapeute et son statut d’athlète de haut niveau. Focus sur un sympathique sprinteur passionné qui fera probablement parler de lui ces cinq prochaines années. Propos recueillis par Anthony Classe.
Un mètre 85, 72 kilos et pas une pointe de graisse : Julien est un gabarit presque idéal sur une distance qui rassemble depuis longtemps les morphotypes les plus variés. De Stéphane Diagana à Kevin Young, (actuel détenteur du record du monde en 46s78) inutile d’espérer atteindre un physique « type » pour battre des records sur cette distance. Des haies à 91cm de hauteur et une difficulté qui réside dans le nombre de foulées entre les obstacles. L’éternelle complexité d’un passage en 13 foulées entre les haies, l’amplitude de la foulée sont autant de paramètres à prendre en compte pour espérer rejoindre la cour des grands dans cette discipline. Julien l’a bien compris aujourd’hui, ses 6 entraînements par semaine vont se poursuivre encore quelques années s’il veut atteindre son rêve ultime : les Jeux Olympiques. Londres ou Rio de Janeiro ne sembleraient pourtant pas si inaccessibles. Les huit meilleurs français sont actuellement entre 49s80 et 51s : avec un record personnel absolu à 52s61, la marge de progression de Julien n’a pas fini d’évoluer.

A.C. : Julien, peux-tu détailler ton parcours (universitaire et sportif). Pourquoi avoir choisi le 400m haies et pourquoi pas une autre discipline ?
Après mon bac scientifique, je suis parti en STAPS (avec comme objectif de devenir kinésithérapeute). J’ai obtenu ma première année puis je suis allé en Belgique pour une école de Kinésithérapie. J’ai obtenu mon diplôme en 2009.
J’ai choisi le 400m haies, avant tout, poussé par mon entraîneur lui-même ancien athlète de 400m haies. Cette discipline m’a plu directement puisque c’est une discipline de vitesse, également technico-tactique (paramètre intéressant et non routinier).

A.C. : A quel âge as-tu commencé le 400m haies ? Considères-tu être tombé dedans dès ton commencement ?
J’ai commencé le 400m haies en Junior 1 à 17 ans. Mon entraîneur et moi avons tout d’abord cherché ma discipline de « prédilection » en passant par le 100, 200, 300, 400, 320 haies. Les résultats étaient là sur 400m haies et cette discipline m’a plu. Donc nous avons persisté.

A.C. : As-tu volontairement fait le lien entre l’athlétisme et ta profession de kinésithérapeute ?
Oui, l’un des paramètres qui m’intéresse dans la kiné c’est le sport, donc la kiné du sport en découle. Je retrouve alors dans ma profession ce domaine qui me passionne. Après, ça n’est pas l’athlétisme en particulier qui m’a poussé à faire ce métier.

Julien Magniez : étirements indispensables après l'effort !

A.C. : Comment perçois-tu le 400m haies par rapport aux autres disciplines de l'athlétisme ?
Le 400m haies est une discipline difficile, oui. La plus difficile je ne sais pas. Mais plusieurs paramètres interviennent : vitesse, résistance vitesse, technique, tactique et mental. C’est la diversité de cette discipline qui est difficile mais qui la rend intéressante.

A.C. : Quel est ton rapport à la nutrition en relation avec le sport de haut niveau?
Mon alimentation est équilibrée (je ne vais pas non plus jusqu’à peser les aliments), mais j’essaie de manger de tout et sans excès avec une hydratation adéquate.

A.C. : Quelle relation entretiens-tu avec la partie psychologique du 400m haies ?
Mentalement il faut être prêt. Le côté psychologique est très important dans cette discipline. C’est une épreuve de vitesse longue mais aussi technique qui nécessite un « bon mental » je pense. J’ai failli avoir recours à la sophrologie, je voulais mais par manque de temps je n’ai pas pu. Je pense que cela serait nécessaire et utile pour être vraiment prêt afin de mieux aborder les compétitions et entraînements.

A.C : Quelle est ta vision du 400m haies avant, pendant et après ?
Avant c’était plutôt du 400m haies de découverte, prendre ses repères et ses marques. Aujourd’hui c’est du 400m haies de compétition, travail, entraînement et d’apprentissage encore. D’ici 2 à 5 ans ça serait du 400m haies de haut niveau, ambitieux et sans limite.

A.C. : Pour toi, y'a t-il un gabarit type pour réussir au 400m haies ? Faut-il nécessairement un renforcement musculaire poussé ?
Gabarit type non je ne pense pas, à l’heure actuelle il a y différents athlètes sur cette discipline. Aussi bien des petits trapus que des grands élancés. Ensuite le renforcement musculaire sera en fonction du gabarit de l’individu et du paramètre technico-tactique de sa course.

Julien Magniez : "Il faut savoir être ambitieux"

A.C. : Quel regard portes-tu sur les derniers Championnats d'Europe d'athlétisme de Barcelone ? Aurais-tu aimé y participer ?
Ce furent de très beaux et bons championnats pour les membres de l’équipe de France. Cela donne nécessairement envie d’aller encore plus vite, de s’entraîner encore plus dur. Aimé y participer oui bien évidemment. Je pense que ces championnats sont accessibles. Il faut savoir être ambitieux, ne pas se donner de limite, juste y croire et se faire plaisir.
A.C. : Peux-tu expliquer en quoi consiste ta préparation physique ?
Le 400m haies est une discipline dans laquelle les entraînements sont découpés en phases : reprise pendant laquelle je fais de l’aérobie (footings, 30’’30’’), le développement 1 où j’effectue des séances sur piste et nature en prenant en compte le renforcement musculaire (éducatifs, courses tractées, endurance musculaire avec des côtes). Vient ensuite la période de compétitions hivernales (vitesse et travail technique), le développement 2 avec du renforcement musculaire (puissance : courses tractées, vitesse et côtes courtes, plyométrie), la période de pré-compétitions (vitesses courte et longue, côtes courtes, travail de l’explosivité) et enfin la période de compétition où j’effectue quelques réglages : le travail se fait davantage en qualité plutôt qu’en quantité avec des rappels de résistance.

A.C. : Athlétisme de haut niveau et athlétisme loisir : quelle frontière vois-tu entre ces deux milieux ?
Nous n’avons pas les mêmes attentes qu’un athlète loisir pour un sport certes identique. L’investissement n’est pas le même non plus. Il existe toutefois des points communs comme le dépassement de soi, le plaisir, …

A.C. : Qu’aimes-tu et que n’aimes-tu pas dans le 400m haies ?
J’aime le paramètre technico tactique de cette discipline, me surpasser, la vitesse, être satisfait d’un gros et dur entraînement, me faire plaisir, mon groupe d’entrainement, mon entraineur, faire un bon chrono, et bien entendu j’aime gagner ! Inversement, je n’aime pas perdre, faire un mauvais chrono et je n’aime pas la musculation (et pourtant il en faut..).

A.C. : Aujourd’hui, as-tu un rêve ainsi qu’une philosophie qui te font avancer ?
Je rêve bien entendu de participer aux J.O. De façon plus accessible, j’espère en 2011 pouvoir participer aux Championnats du monde universitaires, être à moyen termes dans les 10 meilleurs français sur cette discipline, et de pouvoir être sponsorisé. Ma philosophie consiste à s’entraîner, croire en soi et en ses rêves tout en se faisant plaisir.

Qualifications :
Licence 1 STAPS (Liévin- 62)
Diplôme de Kinésithérapie (Haute Ecole Provinciale du Hainaut- Belgique)

Palmarès :
Champion de France Universitaire (2008 et 2010)
Vice champion universitaire (2007)
Match de sélection pour les championnats d’Europe espoir en 2007
Plusieurs fois finalistes aux championnats de France FFA

Pour contacter Julien : manager@gregory-capra.com

mercredi 1 septembre 2010

Venasque, le programme sportif du 06 au 09 septembre

Vénasque, idéal pour le VTT !


Le programme est clair même s'il reste deux trois petites choses à peaufiner…

Sport sur les 4 jours :
Lundi 06 septembre : VTT le matin (9-11h), renforcement musculaire en fin d’après-midi (une heure et demie maximum)

Mardi 07 septembre : départ le matin tranquillement pour le Grau du Roi et jet ski l’après midi, session de deux heures

Mercredi 08 septembre : footing de récupération le matin à rythme modéré suivi d'une séance de relaxation… si on a un beau soleil… on se mettra dans un endroit calme… au bord de l’eau… à l’ombre… le rêve ... puis l'après-midi, canöé sur la Sorgues l’après-midi (15-17h)

Jeudi 09 septembre : VTT ou musculation en plein air pendant une ou deux heures, balade jusqu’à la Fontaine du Vaucluse.

Ce programme pourra être modulé en fonction de la météo, la fatigue,...

Activités supplémentaires :
- baptême plongée sous-marine,
- karting… mardi, mercredi ou jeudi… à voir sur place,
- massage ... la prestation se fera en institut à l'Isle-sur-la-Sorgue

Diététique :
- je vous l’ai promis….vous aurez droit à de bonnes tables… j’ai mes idées en tête… et je me propose de vous accompagner au restaurant du lundi midi…qui sera proche de notre parcours VTT… une bonne occasion de se retrouver tous ensemble… pour les autres restaurants… je vous donnerai les adresses...libre à vous ensuite d’y aller quand bon vous semble…
- je vous prévois par contre un programme personnalisé chacun pour la diététique… à mettre en place dès que le stage sera fini.
Il reste encore quelques places disponibles. Je vous attends...

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com

Bilan du mois d'août 2010

Nombre de visites sur le mois : 15 118 avec un minimum de 245 visites journalières et un maximum de 790. Le nombre de visites est en progression de 59,6% par rapport au mois de juillet et 11,6% par rapport au mois de juin, précédent record... puisqu'en effet, c'est notre record absolu de visites que nous venons de battre en ce mois d'août 2010 !

Page la plus lue sur le mois et sur une même journée : l'interview de Michaël relatant son amincissement de 6kg en 6 semaines. Beaucoup se sont retrouvés dans le portrait de Michaël. Il n'y a plus qu'à suivre son exemple maintenant...
Pour les vacanciers qui on raté cette interview, l'article est à lire ici :

Michaël après 6 semaines de régime et de sport

Comme je vous l'annonçais, la rentrée est riche en nouveautés :
- lancement de l'activité Bootcamp, tous les samedis matin à 10h00
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/08/premier-bootcamp-capra.html


Le bootcamp est aussi ouvert aux débutants !


- développement des journées sportives, il reste encore quelques places pour Venasque (6 au 9 septembre)
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/08/du-6-au-9-septembre-quatre-jours.html

Paysage depuis Venasque - Vaucluse

- Yannick, ostéopathe, rejoint notre équipe pour soulager vos douleurs
http://gregory-capra.blogspot.com/2010/08/yannick-paris-metz-osteopathe-capra.html


Yannick, ostéopathe, avant une partie de tennis

Et vous n'avez pas encore tout vu...

Merci pour votre soutien !

Pour nous contacter : manager@gregory-capra.com