samedi 12 octobre 2013

Dans les coulisses de Musclemania

Musclemania er Fitness Paris, le show commence dans une heure mais je tiens à être le premier média à diffuser un reportage sur l'événement et vous montrer quelques photos des athlètes qui seront tout à l'heure sur la scène. 

Sommeil
L'accueil des compétiteurs est fixé à 8h00. Lorsque j'arrive, un peu en retard, la file d'attente est déjà longue. Mon inscription presse me permet d'entrer directement dans les coulisses de la compétition. Après l'enregistrement et la pesée pour les sportifs engagés dans une épreuve à catégorie de poids, une longue attente commence.

La nuit a été courte
Ca parle français, anglais, italien, espagnol, néerlandais, finnois,... Ils sont venus de loin... Fatigués par le voyage et par la diète qu'ils s'imposent pour être secs, en cette journée essentielle, les athlètes profitent de l'attente pour récupérer à même le sol.

Frank
Parmi eux, Frank avec qui je discute en anglais. Né près de Budapest, après avoir joué au football et au rugby (oui, il y a du rugby en Hongrie !), il se met à la musculation. Il y a six ans, il quitte son pays pour aller travailler à Londres où il est coach sportif. 

Frank se présente pour la seconde fois à Musclemania. Dans l'édition londonienne, il a fait 3ème mais sur un plus petite compétition qu'aujourd'hui. Frank a 24 ans, il mesure 1m76 et s'aligne, aujourd'hui en moins de 80 kg.

L'amphithéâtre
Midi, l'enregistrement est terminé, c'est le moment de pénétrer pour la première fois dans l'amphithéâtre où se déroulera le show. La pression monte pour certains... L'organisateur donne les principales consignes à respecter, avec humour et sérieux. La compétition sera retransmise à la télévision aux USA, il s'agit donc d'adopter une attitude professionnelle : ponctualité, rythme, bonne humeur et pas de pose choquante notamment pour les filles, c'est un programme familial !

Shooting
14h00, après une entrecôte saignante et un gâteau de semoule au caramel, moi je ne suis pas à la diète comme eux (!), le programme prévoit une photo de groupe devant la Géode pour les journalistes de plus en plus nombreux. La température extérieure dépasse à peine les 10°C !!!

D'abord les garçons
Les garçons posent tout d'abord. Certains sont moins frileux que d'autres... Comme il était interdit d'entrer dans les vestiaires, c'est un peu la première occasion de découvrir le physique des athlètes. Tous les niveaux sont présents mais chacun à sa chance. 

Mon favori
Mes yeux repèrent un favori, une harmonie entre le corps, le visage et l'attitude mais rien ne dit qu'il sera sur le podium, ce soir. Les juges notent sur des critères très précis, très techniques et très ciblés qui surprennent parfois le public attaché à une impression générale.

Puis les filles
Les filles rejoignent les garçons pour la photo de groupe, l'occasion de vérifier que le concours donne sa chance à toutes et à tous grâce aux diverses classes et catégories d'âge et de poids. Ces dames ne sont pas frileuses non plus...

N° 100
Il porte le dossard n° 100, il vient de Suisse, il ne cherche pas à devenir bodybuildé et préfère rester athléthique, c'est le beau gosse de la journée, de plus doté d'un bon talent relationnel. Passé au tan parmi les premier, il est au top pour les photos.

Cité des Sciences et de l'Indiustrie
Retournement de situation, tous les athlètes traversent la Cité des Sciences et de l'Industrie en petite tenue (!) pour une photo de groupe sur la façade Est. L'organisateur impose à tous de tomber le tee-shirt au grand étonnement et grand plaisir des touristes d'octobre !

Les photos sont terminées, les athlètes rejoignent au pas de course les 20° C du bâtiment et moi, je vous laisse, le show va bientôt commencer !

Pour me contacter : manager@gregory-capra.com 

9 commentaires:

  1. Que de testostérones au m² !! J'adooore :p
    Greg, ton favori serait aussi le mien. Le black est trop mignon. S'il fallait en choisir qu'un, le choix serait hyper difficile.
    Un grand merci pour nous montrer de si beaux gosses.
    Greg, pourquoi tu ne t'es pas joint à eux ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui Greg pourquoi ne t'es tu pas joint à eux ?
    Merci pour ce reportage qui va au fond des choses tout en restant très familial, comme la compétition d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  3. Hein greg est mignon mais je pense pas qu il est sa place. Ses mecs sont hyper canon comme le n 100 WOW super beau et hyper bien foutu beaucoup mieux que greg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le numéro 100 est ici:
      http://www.adopte-un-bodybuilder.com/stanislasdelongeaux.html

      Supprimer
  4. oui top le no 100 ! bien au dessus de tous !

    RépondreSupprimer
  5. Oui moi aussi je kife grave le n°100 tout en étant un peu jalous car je l'ai montré à ma copine et je crois qu'elle le trouve plus sexy que moi :(
    Mais Greg il est génial, alors entre les 2, je n'héite pas !

    RépondreSupprimer
  6. qui a gagné finalement le no 100 ?

    RépondreSupprimer
  7. ces slips bleus casseraient tout athlète, quel qu'il soit!! mdr! But why?! lol Nooo guys, say no!! certains ont du le refuser : ouf! :) bravo pour le boulot en tout cas! ;) et le courage de se dévêtir par un temps "glacial"... Easy pour le suisse :p

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer